L'accord avec l'AIEA, manifestation de la "bonne volonté" de l'Iran pour donner une chance à la diplomatie

Téhéran (IRNA)-S'exprimant à l'occasion d'un point de presse ce mardi, le porte-parole du gouvernement de la République islamique d'Iran (RII), Ali Rabiee, a déclaré : "Aujourd'hui, comme l'ont reconnu la nouvelle administration américaine et tous les observateurs mondiaux, la politique de pression maximale a échoué, laissant les États-Unis sans autre choix que de retourner à l'accord multilatéral sur le nucléaire de 2015)."

Il a ajouté : "Nous avons tenu notre promesse. Maintenant c'est le tour des Etats-Unis de prouver leur slogan (électoral) de Retour à la communauté internationale en annulant les sanctions les plus inhumaines jamais vues dans le monde".

"Il n'y a pas d'autre option que la diplomatie pour résoudre les différends actuels, mais la diplomatie ne peut pas démarrer sans la bonne foi et sans faire preuve d'honnêteté", a insisté le porte-parole du gouvernement iranien.

"À ce jour, le gouvernement américain a refusé de prendre la moindre mesure qui reflète les efforts visant à instaurer la confiance", déplore Ali Rabï. 

"Le gouvernement iranien ne tolérera jamais un jeu sans fin visant à gagner du temps pour le gouvernement américain et à retarder ainsi la levée des sanctions qui vont à l'encontre de l'esprit du droit international et du PGAC", a encore souligné le porte-parole. 

S'attardant sur le fait que l'Iran reste ouvert à "toute initiative juste et honnête" pour résoudre les différends, le porte-parole du gouvernement a indiqué : "Toute action anti-iraniennne aurait un effet néfaste sur le processus diplomatique et pourrait fermer la fenêtre d'opportunité."
"Nous sommes convaincus que dans un proche avenir, l'état de droit surmontera l'extravagance et la coercition", a-t-il conclu. 
 

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha