La mémoire du martyr FakhriZadeh ravivée lors d'une réunion du Conseil des gouverneurs de l'AIEA

Londres (IRNA) – Ravivant la mémoire du martyr Mohsen Fakhrizadeh lors d'une réunion du Conseil des gouverneurs de l'AIEA, le représentant d'Iran auprès des organisations internationales à Vienne a déclaré que les auteurs du crime de la terreur de cet éminent scientifique nucléaire iranien doivent être tenus responsables.

Kazem Gharibabadi, représentant permanent de l'Iran auprès des organisations internationales basées à Vienne, a déclaré lors d'une réunion du Conseil des gouverneurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique: "Alors que la République islamique d'Iran est fermement résolue à poursuivre un programme nucléaire pacifique, un autre scientifique nucléaire iranien a été assassiné .Des preuves claires indiquent que le régime sioniste est derrière l'assassinat criminel du Dr Mohsen Fakhrizadeh et doit être tenu pour responsable d'un crime aussi inhumain."

"Compte tenu des conséquences désastreuses d'un acte aussi horrible et de ses retombées provocantes et dangereuses pour la paix et la sécurité internationales, et en considérant le terrorisme en tant que défi majeur pour la communauté internationale une réponse collective est exigée. Nous appelons, les États membres et l'AIEA, à honorer leurs obligations en vertu du droit international dans la lutte contre le terrorisme et à condamner un acte aussi inhumain dans les termes les plus fermes. La République islamique d’Iran ne laisse pas de tels actes criminels sans réponse.", a ajouté ce haut diplomate iranien.

Le 27 novembre 2020, des terroristes étrangers ont tendu une embuscade à la voiture transportant le martyr Dr Mohsen Fakhrizadeh, chef de l'Organisation de recherche et d'innovation du ministère iranien de la Défense, à Absard de Damavand, et ont martyrisé ce grand scientifique nucléaire iranien.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 14 =