L’Iran enregistre une croissance économique positive au cours des 9 premiers mois de l’année

Téhéran (IRNA)- Evoquant la croissance économique positive du pays au cours des 9 premiers mois de cette année en cours, le gouverneur de la Banque centrale d’Iran, Abdonnaser Hemmati, a souligné : « Cet indice est également positif pour toute l'année. Il s’agit des chiffres acceptables compte tenu du déclanchement de la crise sanitaire liée au Covid 19 et en comparaison avec d’autres pays. »

Abdonnaser Hemmati, qui s'est exprimé à l’occasion d’une réunion de fin d'année avec les responsables de la banque centrale, a déclaré : «Les deux dernières années et demie en Iran ont été marquées par les conditions les plus difficiles et sans précédent en termes de pressions économiques et même politiques. »

« Malgré toutes les pressions et restrictions, le bilan de la banque centrale est défendable dans divers secteurs, et j'en remercie mes collègues », a-t-il encore déclaré.

Soulignant qu'à un moment donné, les recettes pétrolières moyennes du pays se situaient entre 40 et 60 milliards de dollars, il a déclaré : les recettes pétrolières totales des deux dernières années étaient inférieures à 20 milliards de dollars et les dépenses en devises du pays ont été gérées avec une telle somme ! »

Hemmati a ajouté : « Une grande partie de ces ressources n’étaient pas disponibles, et elle ne pouvait être accessible qu’avec difficulté et par des manières indirectes »

Il a souligné : « La Banque centrale a bien et correctement fait son travail dans le secteur monétaire et cela malgré tous les problèmes. »

«Quant aux taux actuels de change sur le marché, ils sont dus à l'incertitude et à certaines exigences provisoires et ne demeurent pas ainsi», a-t-il déclaré. 

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha