11 mars 2021, 19:01
Journalist ID: 2395
Code d'info: 84260709
0 Persons
COVID-19: le premier envoi de vaccins fabriqués à Cuba arrive en Iran

Téhéran (IRNA)- Le premier envoi de vaccins cubains mis au point pour lutter contre la maladie contagieuse COVID-19 est arrivé jeudi en Iran.

L’avion transportant la première cargaison, comprenant 100 000 doses de vaccin, a atterri cet après-midi à l’aéroport international Imam Khomeiny de Téhéran.

Auparavant, l'Iran avait pris livraison de quatre envois de Spoutnik-V de fabrication russe et d'un envoi de vaccins Sinopharm COVID-19 de fabrication chinoise.

Mercredi, Kianoush Jahanpour, qui est le porte-parole de l’autorité iranienne de l’alimentation et des drogues, a déclaré qu’un projet conjoint entre l’Iran et la Russie pour produire en masse du Spoutnik V devait commencer en Iran ce mois-ci.

Il a déclaré que la production de Spoutnik V en Iran commencerait avant la fin de l'année civile en cours dans le pays le 20 mars.

Jahanpour a déclaré que la fabrication aura lieu dans les installations d'une société pharmaceutique iranienne, ajoutant que les premiers lots du vaccin seront disponibles fin avril.

Il a noté que l'Iran et la Russie produiront entre 36 millions et 40 millions de doses de Spoutnik V en Iran au cours des 12 prochains mois.

Téhéran et Moscou se sont mis d'accord sur la fabrication conjointe du vaccin à l'intérieur de l'Iran, principalement pour augmenter les approvisionnements en vaccin aux pays de la région du Moyen-Orient.

L'Iran a d'autres vaccins candidats locaux et internationaux pour intensifier son programme de vaccination national contre le coronavirus.

Jahanpour a répété les déclarations précédentes de responsables gouvernementaux sur la disponibilité de vaccins produits localement dans un proche avenir, affirmant qu'un important vaccin développé conjointement par l'Iran et Cuba, connu sous le nom de vaccin Pasteur, commencera son essai de masse dans les semaines à venir.

Les responsables ont déclaré que le vaccin Pasteur serait disponible pour les injections fin avril ou début mai.

Jahanpour a déclaré que l'Iran deviendrait un producteur majeur et même un exportateur de vaccins contre le coronavirus dans les trois prochains mois.

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha