Les conséquences des sanctions sont les mêmes que celles du terrorisme et des crimes de guerre

New York (IRNA)- Le Représentant permanent de l'Iran auprès des Nations Unies, Majid Takhtravanchi a qualifié d'inhumaines, d’immorales et d’illégales les sanctions, affirmant que leurs conséquences profondes, dévastatrices et à long terme sont aussi brutales que celles provoquées par le terrorisme, ainsi que par les crimes de guerre et les crimes contre l'humanité.

Selon l'IRNA, Majid Takhtarvanchi intervenant lors de la réunion du Conseil de sécurité de l'ONU sur la faim et la famine provoquées par les conflits et les guerres, a ajouté : « Pour lutter contre l'insécurité alimentaire dans le monde, il est nécessaire de lever les blocus et les sanctions et de renforcer la coopération internationale. »

Il a poursuivi : « Les statistiques actuelles sur le nombre de personnes exposées au risque de l’insécurité alimentaire dans le monde sont alarmantes et il est désormais nécessaire et urgent de relever ce défi via une ferme volonté collective »

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha