L'attaque de «sabotage» contre un navire iranien enfreint le droit international (ministère des Affaires étrangères)

Téhéran (IRNA)- Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères Saeed Khatibzadeh a condamné samedi «l'attaque de sabotage» contre le porte-conteneurs en haute mer.

«Les rapports confirment l'attaque de sabotage sur le navire, qui est une violation flagrante du droit international et du droit de la mer», a déclaré Khatibzadeh.

Il a ajouté que l'adoption des «mesures nécessaires pour identifier les auteurs de cet acte de sabotage» et les suivis nécessaires pour étudier les différents aspects de l'incident sont tous deux à l'ordre du jour des organes compétents.

Ali Ghiasi, le porte-parole du groupe IRISL, a déclaré vendredi qu’un de ses cargos avait été endommagé après avoir été la cible d’un attentat terroriste en route vers l’Europe en Méditerranée au début de la semaine.

Il a ajouté qu'un objet d'explosion avait heurté le porte-conteneurs - identifié comme Shahr-e Kord - alors qu'il voyageait en haute mer mercredi.

Le responsable a déclaré que la coque du navire avait été légèrement endommagée, mais que les personnes à bord étaient indemnes, notant qu’un petit incendie s’était déclaré à la suite de l’explosion, qui avait été rapidement éteinte par les membres de l’équipage.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha