Le succès des chercheurs iraniens dans la production d'électrode de soudage, résistante à l'humidité

Téhéran (IRNA) - Les chercheurs d'une start-up iranienne utilisant la nanotechnologie ont produit pour la première fois dans le pays une électrode de soudage hydrophobe avec une capacité d'absorption d'humidité inférieure à 0.2%.

« Les électrodes de soudage alcalines sont l'une des électrodes les plus célèbres utilisées dans l'industrie sidérurgique et sont connues sous le nom d'électrodes à faible teneur en hydrogène », a déclaré jeudi à l’IRNA Majid Pouranvari, membre du corps professoral de l'Université Sharif et membre de la dite startup, au sujet de ce produit technologique fraichement développé par les chercheurs nationaux.

« L'un des défis du soudage de l'acier, en particulier des aciers à haute résistance, est le problème de la fissure provoquée par hydrogène froide. »

« En raison de la présence de cet élément dans l'environnement qui pénètre dans les zones autour de la soudure, des fissures se provoquent ».

Evoquant le fait que l'une des meilleures électrodes avec le moins d'hydrogène est les électrodes alcalines, le chercheur iranien a ajouté : « Ces électrodes sont un excellent absorbeur d'humidité »

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha