Un entrepreneur iranien achète le premier tweet du patron de Twitter, Jack Dorsey, pour 2,9 millions de dollars

Téhéran (IRNA)- Un tweet peut valoir de l’or. Les quelques caractères du tout premier message de Jack Dorsey, posté le 21 mars 2006 sur le réseau social qu’il venait de fonder, se sont envolés pour 2,9 millions de dollars. La simple image du message « Je crée mon compte Twttr » (« just setting up my twttr »), en vente sur la plateforme Valuables depuis le 5 mars, a été acquise par l’entrepreneur iranien Sina Estavi, basé en Malaisie.

Un certificat d’authenticité lié au premier tweet de Jack Dorsey a été vendu aux enchères pour l’équivalent de 2,4 millions d’euros. L’argent récolté a été reversé à une association à but non lucratif.

Le co-fondateur et PDG de Twitter Jack Dorsey a vendu lundi une version authentifiée de son premier tweet pour 2,9 millions de dollars (plus de 2,4 millions d’euros), une nouvelle illustration de l’effervescence autour des "NFT", des certificats de propriété virtuels que s'arrachent les collectionneurs. L’argent récolté a été reversé à l’association GiveDirectly qui œuvre notamment en Afrique de l'Est.

Cette image du message "Je crée mon compte Twttr" ("just setting up my twttr"), en vente sur la plateforme Valuables depuis le 5 mars, a été acquise par l’entrepreneur iranien Sina Estavi  basé en Malaisie.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha