L'envoyé iranien critique le Directeur général de l'AIEA pour ses remarques non constructives sur le JCPOA

Téhéran (IRNA)- L'ambassadeur d'Iran auprès des organisations internationales basées à Vienne, Kazem Gharibabadi, a critiqué mercredi le directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique, Rafael Grossi, pour ses remarques non constructives sur le plan d'action global conjoint.

S'adressant aux journalistes, Gharibabadi a déclaré que de tels entretiens successifs ne faisaient que déformer la crédibilité de l'AIEA auprès de l'Iran et des Iraniens et bloquent la voie du succès de toute initiative ultérieure du directeur général basée sur le principe de l'interaction et des bonnes intentions.

Le JCPOA a été confronté à des problèmes, il n'est donc pas nécessaire de le compliquer par des remarques étranges, a noté l'ambassadeur.

L'Iran a des activités transparentes toujours dans le cadre de l'Accord de garanties de l'AIEA, a-t-il ajouté.

Les États-Unis se sont retirés unilatéralement de l'accord avec l'Iran, le JCPOA, en mai 2018 et ont imposé le plus haut niveau de sanctions contre l'Iran.

Le président iranien Hassan Rouhani a qualifié la politique américaine de pression maximale contre l'Iran de terrorisme économique.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha