Commission mixte du JCPOA à Vienne : remplir les obligations par d’autres parties est «à l’ordre du jour» (Téhéran)

Téhéran (IRNA) – Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Saïd Khatibzadeh, a réaffirmé que la levée des sanctions américaines et remplir les obligations par d’autres signataires du Plan global d’action commun sur le nucléaire iranien de 2015 (PGAC, JCPOA selon son acronyme anglais) sont à

Saïd Khatibzadeh a déclaré que l'Iran n'acceptait qu'une reprise en une seule étape de l'accord nucléaire de 2015.

Il a ajouté que l'objectif de la réunion de Vienne sera également le retour des autres signataires à leurs engagements liés au PGAC.

Le diplomate iranien a également rejeté toutes discussions directes ou indirectes avec Washington sur l'accord nucléaire.

Ces déclarations interviennent à la veille d’une prochaine réunion de la commission mixte du PGAC, prévue demain mardi 6 avril, dans la capitale autrichienne.

Des représentants d'Iran, de Chine, de Russie, de France, de Grande-Bretagne et d'Allemagne se réuniront demain à Vienne.

Selon le correspondant politique de l'IRNA, Saïd Khatibzadeh s’exprimant devant les journalistes ce lundi 5 avril a déclaré : « Ce qui se passera demain n'est pas différent de toutes les commissions mixtes qui se sont tenues jusqu'à présent. Ce qui se passera demain, c'est la commission périodique et saisonnière de la Commission mixte d'Iran et les 4+1 (Chine, Russie, France, Royaume-Uni plus Allemagne), comme nous les avions déjà eu dans les mois et les saisons précédents. »

« Demain, il sera déterminé si les 4+1 pourront ou non répondre aux revendications liées au PGAC réclamées par l'Iran », a conclu le porte-parole de la diplomatie iranienne.

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 13 =