Zarif à Bichkek: l'Iran déterminé à développer sa coopération avec l'Union économique eurasienne

Téhéran (IRNA) – Lors de sa rencontre avec le ministre kirghiz des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif a souligné la nécessité de neutraliser les effets des sanctions sur les relations Iran-Kirghizistan, et a exprimé la ferme volonté de Téhéran pour une coopération totale avec l'Union économique eurasienne (EAEU).

Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a rencontré le ministre kirghize des Affaires étrangères Ruslan Kazakbayev aujourd'hui à Bichkek dans la deuxième phase de sa tournée diplomatique en Asie centrale.

Félicitant la fête de Norouz et la tenue réussie des récentes élections présidentielles au Kirghizistan, le ministre des Affaires étrangères a souligné l'importance des relations profondes, historiques et culturelles Téhéran-Bichkek.

Indiquant le volume disproportionné des relations économiques et commerciales entre les deux pays, le chef de la diplomatie iranienne a appelé à utiliser les vastes potentialités existantes en vue d'améliorer le niveau de coopération, en particulier dans les domaines de technologie, ingénierie, voirie, construction de barrages, construction de centrales thermiques, solaires et hydroélectriques, transport et transit.

Evoquant certains obstacles au développement de la coopération Iran-Kirghizistan, notamment le la pandémie du coronavirus, ainsi que le virus des sanctions unilatérales, illégales et oppressives des Etats-Unis contre l'Iran, Zarif a exprimé l'espoir que le covid-19 serait vaincu par la vaccination et le virus des sanctions par le respect des engagements pris dans le cadre du JCPOA par les États-Unis pour que les deux pays puissent bénéficier d'une coopération mutuelle de haut niveau, en particulier dans les domaines économique et commercial.

Le ministre des Affaires étrangères de la République kirghize a également remercié la République islamique d'Iran pour avoir envoyé une aide humanitaire au peuple kirghiz dans la lutte contre le coronavirus, malgré les conditions difficiles causées par les sanctions.

Ruslan Kazakbayev aussi a appelé à la promotion maximale des relations irano-kirghizes dans divers domaines, notamment l'agriculture, la production de médicaments, la construction de petites et moyennes centrales hydroélectriques et la réactivation des vols entre les deux pays frères et amis.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha