7 avr. 2021, 15:34
Journalist ID: 3058
Code d'info: 84287545
1 Persons

Tags

Zarif: l'Iran est prêt à coopérer avec les pays D-8 dans divers domaines

Téhéran (IRNA)- Le ministre iranien des Affaires étrangères a considéré la facilitation et l'augmentation du commerce, l'expansion des transports, le renforcement du tourisme et l'utilisation des capacités technologiques et humaines, en particulier des potentialités des jeunes, comme les priorités de l'organisation D-8 et a annoncé que l'Iran est prêt à prendre des mesures sérieuses en vue de promouvoir la coopération avec les pays D-8.

Mohammad Javad Zarif a participé aujourd'hui à la 19e réunion virtuelle des ministres des Affaires étrangères des pays membres de l'Organisation de coopération économique des huit pays en développement (D-8).

Lors de son discours, le ministre iranien des Affaires étrangères a déclaré: "La communauté internationale est toujours confrontée au défi sans précédent de la pandémie de Covid-19. Pour l'Iran, ce défi est doublé par un terrorisme économique brutal, qui est un crime odieux contre l'humanité."

"Bien que la communauté internationale soit impatiente de jeter le coronavirus dans la poubelle de l'histoire, cette pandémie nous a également appris de précieuses leçons. Nous avons appris comment une crise sanitaire peut facilement conduire à une crise économique, une crise humanitaire, une crise de l'éducation, une crise de la sécurité alimentaire et une crise des inégalités. Une crise sanitaire qui fait plus de mal aux pays en développement et moins développés. Dans le même temps, nous avons également appris comment une crise mondiale peut apporter les bénédictions de la solidarité entre les nations.", a ajouté Mohammad Javad Zarif.

Le chef de la diplomatie iranienne a également remercié les pays D-8 pour leur soutien à la République islamique d'Iran pendant la pandémie du covid-19 et au milieu de sanctions illégales des Etats-Unis contre le peuple iranien.

 "Une autre leçon que nous avons apprise est que si la communauté internationale veut être prête pour les défis communs auxquels nous sommes confrontés. Le renforcement de la coopération entre les pays et les régions est une option idéale. Les institutions multilatérales, y compris l'Organisation D-8, nous offrent un large éventail de choix dans le même encadrement. Nous sommes, maintenant, sur le point de finaliser la feuille de route décennale pour le D-8.", a souligné le Dr Zarif.

"Malgré la grande distance géographique qui existe entre certains pays membres, le D8 peut être une institution constituée d'un ensemble de pays interconnectés. Cet objectif peut être atteint dans le domaine du transport et de la coopération portuaire, dans le secteur des affaires culturelles, dans le tourisme et dans la connectivité d'entreprise à entreprise.", a déclaré le ministre iranien des Affaires étrangères.

Nous accueillons dans la ville de Hamedan l'Université internationale D-8, ainsi qu'à Téhéran, le réseau de transfert et d'échange de technologies D-8. Nous accueillons toutes les idées pour renforcer ces deux initiatives.", a annoncé le chef de la diplomatie iranienne.

La réunion des ministres des Affaires étrangères du D-8 était présidée par les ministres des Affaires étrangères du Bangladesh et en présence des ministres des Affaires étrangères de l'Égypte, de l'Indonésie, de l'Iran, de la Malaisie, du Nigéria, du Pakistan et de la Turquie à la veille du 10e sommet des chefs d'Etat de l'Organisation.

Le sommet virtuel des dirigeants des pays D-8 se tiendra demain en présence du président Hassan Rohani.

Le premier sommet des chefs d'Etat D-8 en 1997 en présence de l'ancien président iranien Hashemi Rafsanjani

Le D-8, également connu sous le nom de Developing-8, est une organisation de coopération entre les pays en développement; Bangladesh, Égypte, Indonésie, Iran, Malaisie, Nigéria, Pakistan et Turquie.

La création du D-8 a été officiellement annoncée le 15 juin 1997 par la Déclaration d'Istanbul du Sommet des chefs d'État.

Les objectifs de l’Organisation de coopération économique D-8 sont d’améliorer la position des États membres dans l’économie mondiale, de créer de nouvelles opportunités dans les relations commerciales et de renforcer la participation des pays membres à la prise de décisions au niveau international.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Tags

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha