Les différends avec l'AIEA peuvent être résolus grâce à une interaction constructive (Araghchi)

Téhéran (IRNA)- Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, Seyyed Abbas Araghchi, a déclaré à Vienne que la coopération entre l'Iran et l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) se poursuivait dans les deux domaines de la vérification des faits et de l'assistance technologique.

Araghchi s'est entretenu jeudi avec le directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) Rafael Grossi sur le plan d'action global conjoint, alias JCPOA.

Se référant à la réunion fructueuse avec Grossi, il a dit que l'AIEA devait s'acquitter de certaines tâches à temps lorsqu'elle arriverait à la conclusion des négociations.

Il a ajouté que l'interaction Iran-AIEA sur les questions controversées et les questions qui existent se poursuivra et a exprimé l'assurance que ces problèmes peuvent être résolus dans une interaction constructive s'il y a de la bonne volonté.

Il a poursuivi en réaffirmant que toute la coopération Iran-AIEA, qu'elle soit liée aux activités de vérification de l'agence ou à l'assistance technique dans divers domaines, se poursuivra.

Soulignant la levée immédiate des sanctions anti-JCPOA, il a déclaré que les mesures que l'Iran doit prendre pour adhérer pleinement à ces mesures seront également déterminées lorsque l'Iran s'ajustera et discutera des arrangements et des séquences d'actions prises par les deux parties.

Il a noté que les États-Unis devraient prendre toutes les mesures en même temps et que l'Iran agira également lorsqu'il les vérifiera.

Comment l'Iran vérifie est une autre question qui sera discutée comment et dans quelle période, a-t-il ajouté.

Araghchi est à Vienne à la tête de l'équipe de négociation iranienne pour participer à la réunion de la Commission mixte du Plan d'action global conjoint.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
5 + 11 =