Les activités nucléaires de l'Iran ne s'arrêteront pas tant que les sanctions ne seront pas «complètement levées»

Téhéran (IRNA)- Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, Abbas Aragchi, a déclaré que tant que les États-Unis ne lèveraient pas toutes leurs sanctions et ne retourneraient pas au Conseil de sécurité de l'ONU, aucune des activités nucléaires de l'Iran, en particulier dans le domaine de l'enrichissement, ne seraient arrêtée ni même réduite.

« Notre enrichissement à 20% va maintenant encore plus vite que ce que l'Assemblée Consultative Islamique avait envisagé dans sa loi. Les matériaux enrichis à 20% sont en cours de production », a ajouté le diplomate de haut niveau iranien qui négociait ces derniers jours à Vienne avec les 4+1 (les parties restantes de l’accord nucléaire iranien : Chine, Russie, France, Royaume-Uni + Allemagne).

Abbas Aragchi a ajouté : « Ce processus se poursuivra de la même manière jusqu'à ce qu'un accord soit trouvé en vertu duquel les États-Unis lèveront toutes leurs sanctions, et comme cela a été mentionné à plusieurs reprises, toutes les sanctions doivent être levées en une seule étape. »

Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères et membre de l'équipe négociatrice iranienne de la Commission du Plan global d’action conjoint sur le nucléaire iranien de 2015 (PGAC, JCPOA selon son acronyme anglais) a pourtant reconnu qu’il avait des signes que les Américains examinent leurs propres positions et s'orientent vers la levée complète des sanctions.

« Mais nous ne sommes pas encore en mesure de le juger et les négociations ne sont pas encore terminées », a-t-il fait savoir.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha