12 avr. 2021 à 15:01
Journalist ID: 3058
Code d'info: 84292985
1 Persons

Tags

Ghalibaf a appelé la Corée du Sud à libérer les fonds bloqués d'Iran

Téhéran (IRNA)- Lors d'une rencontre avec le premier ministre de la Corée du Sud, le président de l'assemblée islamique d'Iran a appelé Séoul à apporter une solution immédiate et pratique au problème des fonds bloqués de l'Iran.

Mohammad Bagher Ghalibaf, lors d'une réunion avec le Premier Ministre de la Corée du Sud, Chung Sye-kyun, a déclaré: "Les conditions économiques, politiques et sociales du monde montrent que le XXIe siècle est le siècle de l'Asie. Il y a quelques années, lors d'une réunion en Australie à laquelle ont participé des maires de pays asiatiques, j'ai mentionné que ce siècle appartient à l'Asie, et après environ 13 ans depuis, cette question est aujourd'hui clairement approuvée. Nous pensons que le vaste continent ancien et historique de l'Asie a un grand potentiel. Par conséquent, l'élargissement de la convergence entre les pays asiatiques est une stratégie importante de la politique étrangère de la République islamique d'Iran."

"Les pays asiatiques doivent donner la priorité à une coopération complète, en particulier dans les domaine de l’industrie, la technologie et la culture, et être à l’avant-garde de la paix et du développement mondiaux. Nous nous félicitons de la visite du Premier Ministre de la Corée du Sud à Téhéran. Mais malheureusement, la Corée du Sud n'a actuellement une place appropriée dans les relations économiques extérieures de l'Iran, et les relations économiques et politiques Téhéran-Séoul, qui étaient autrefois au plus haut niveau, se sont détériorées.", a ajouté le président du parlement iranien.

Affirmant que toutes les nations du monde, y compris la nation civilisée et cultivée de l'Iran, connaissent leurs amis dans les moments difficiles, le chef du législatif iranien a vivement critiqué l'action des banques coréennes d'avoir bloqué l'accès de l'Iran à ses ressources financières.

"Nous attendons de la Premier ministre de la Corée du Sud de fournir des solutions immédiates et pratiques en vue de libérer les fond bloqués de la République islamique d'Iran.", a conclu le président de l'Assemblée iranienne.

Soulignant que l'année prochaine coïncide avec le 60e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre l'Iran et la Corée du Sud, Chung Sye-kyun aussi a déclaré lors de cette rencontre: "Dans la culture coréenne, les nombres 60 et 70 sont importants, donc l'année prochaine peut être le début de bonnes relations entre les deux pays. "

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
6 + 1 =