« Impossible » d'arrêter la construction de la centrale nucléaire de Bouchehr (Moscou)

Moscou (IRNA)- Le Vice-ministre russe des Affaires étrangères et le haut négociateur, lors des négociations sur l'accord nucléaire, qui représente la Russie à la réunion de la Commission mixte de l’accord nucléaire de 2015 à Vienne, Sergueï Ryabkov, a déclaré qu'il était « impossible » d'arrêter les opérations de la construction de la centrale nucléaire de Bouchehr en Iran.

« Il n'est absolument pas possible d'arrêter la construction de la centrale nucléaire de Bouchehr et la coopération avec l'Iran dans le projet de centrale atomique de Bouchehr se poursuit (conformément à l’accord nucléaire), a déclaré Ryabkov en réponse à une question des journalistes sur la possibilité d'arrêter la construction de la centrale nucléaire de Bouchehr, rapporte l’IRNA depuis Moscou.

Il a poursuivi : « La participation au projet de la centrale nucléaire de Bouchehr, y compris pour la construction des deuxième et troisième blocs de la centrale, se poursuit et ne s'arrêtera pas ».

Le contrat pour la construction des unités 2 et 3 de la centrale nucléaire de Bouchehr a été signé, a rappelé le diplomate, en automne 2014 entre l’Iran et la société russe Atom Stroy Export, affiliée à la société publique Rosatom.

 Le vice-ministre russe des Affaires étrangères a souligné que certaines rumeurs dans les médias selon lesquelles la construction de la centrale nucléaire de Bouchehr pourrait être arrêtée, n'étaient rien de plus que des rumeurs et étaient infondées. 

Le chef de la centrale nucléaire de Bouchehr a récemment souligné l'importance et le rôle particulier de cette centrale dans la production d'électricité sûre et sécurisée : la centrale nucléaire de Bushehr est constamment sous la supervision et le contrôle des organismes de réglementation nationaux et des organisations internationales, y compris la sûreté nucléaire d’Iran, l’Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et 'Association mondiale des exploitants nucléaires.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha