L’inaction de l'ONU et de l’AIEA a rendu le régime sioniste plus insolent (l’envoyé iranien)

Téhéran (IRNA)- L’envoyé permanent de l’Iran auprès des organisations internationales basées à Vienne a déclaré mercredi que l’inaction de l’ONU et de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) à l’égard des actes terroristes du régime sioniste avait rendu ce régime plus insolent que jamais.

À la suite de l'attaque terroriste du régime sioniste dans le complexe nucléaire de Natanz, Kazem Qaribabadi a écrit dans une lettre au directeur général de l'AIEA dans laquelle il a déclaré que le ciblage prémédité et intentionnel d'une installation nucléaire aussi sensible avec un risque très élevé de propagation de matières radioactives est considéré comme un terrorisme nucléaire criminel.

Ceux qui commettent de tels actes inhumains ne doivent pas rester impunis et quiconque est impliqué dans cet acte directement ou indirectement, en tant que complice, doit être tenu responsable de son crime, a-t-il ajouté.

«De nombreux médias israéliens et occidentaux ont explicitement confirmé l’implication du régime israélien dans cet acte terroriste. Il est maintenant étonnant que le premier ministre de ce régime, un jour après son apparition, y fasse référence », a-t-il écrit.

Le diplomate iranien a en outre réitéré dans sa lettre: L’histoire du Moyen-Orient regorge d’actes aussi notoires du régime israélien, qui ont tous été commis, de façon assez incroyable, sous les yeux fermés de l’agence et des autres.

Ce régime a principalement dû à une telle négligence s'est habitué à commettre de tels crimes. Il ne se consacre pas à ses engagements au titre des accords internationaux connexes; et il est sûr de l'inaction des organisations internationales concernées et du silence assourdissant de ces gouvernements qui se disent préoccupés par la sécurité et la sûreté des installations nucléaires.

Qaribababdi a réaffirmé que le régime israélien ne cède à aucune restriction concernant aucune de ses activités inhumaines et n'est attaché à aucune règle et réglementation internationales. Ces menaces violent largement les articles 2 et 4 de la Charte des Nations Unies et nécessitent une réponse appropriée de la société internationale.

Les politiques générales des organisations internationales montrent que de tels actes sont considérés comme une violation évidente des lois internationales. L’Assemblée générale des Nations Unies, dans de nombreuses résolutions, a traité de la menace d’attaque ou d’attaque militaire contre des installations nucléaires et réaffirme clairement que de telles attaques sont considérées comme une violation de la Charte des Nations Unies », a écrit l’ambassadeur d’Iran et représentant auprès des organisations internationales.

Il a écrit que l’action du régime israélien contre les installations nucléaires pacifiques de l’Iran n’était pas seulement considérée comme une menace contre le rétablissement de la paix et de la stabilité dans la région extrêmement sensible du Moyen-Orient, mais aussi une menace contre la paix internationale et aussi une cause de déclenchement d'un danger nucléaire séreux.

Le récent acte lâche du régime sioniste n'a fait que renforcer notre volonté d'aller de l'avant plus résolument et de remplacer nos centrifugeuses endommagées par des centrifugeuses plus avancées. Même les criminels les plus stupides finiront par se rendre compte qu'ils ne devraient jamais menacer les Iraniens, a conclu Qaribababdi.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
8 + 3 =