Les États-Unis doivent présenter des mesures pour la suppression des sanctions afin de prouver le sérieux des négociations (l’envoyé iranien)

Téhéran (IRNA)- L’ambassadeur permanent d’Iran auprès des organisations internationales basées à Vienne a déclaré que les États-Unis devaient présenter une liste des mesures qu’ils prendraient pour lever les sanctions contre l’Iran afin de prouver son sérieux dans les négociations en cours sur l’accord nucléaire de 2015 dans la capitale autrichienne.

Ce qui est recherché et débattu à Vienne, c'est la présentation d'une image claire et transparente concernant la suppression des sanctions [imposées aux États-Unis contre l'Iran], a déclaré dimanche Kazem Gharibabadi aux journalistes.

«Il est nécessaire d'identifier et d'énumérer les étapes de la levée des sanctions afin d'examiner le sérieux de Washington dans sa déclaration de volonté de revenir et d'honorer pleinement le JCPOA, et de vérifier si cela correspond à la politique déclarée [de l'Iran]», at-il dit, en utilisant l'acronyme officiel de l'accord nucléaire.

Gharibabadi, un négociateur de haut niveau actuellement engagé dans les pourparlers multilatéraux à Vienne, a déclaré que les négociateurs iraniens agissaient conformément aux principes de la République islamique énoncés par le chef de la révolution islamique, l'ayatollah Seyyed Ali Khamenei.

Les négociateurs iraniens rapportent régulièrement les résultats des pourparlers aux hauts responsables pour examen et prise de décision, a ajouté le haut diplomate.

Les pourparlers ont commencé au début du mois et incluent les autres parties au JCPOA, à savoir l'Iran, la Russie, la Chine, la France, la Grande-Bretagne et l'Allemagne, tout en excluant les États-Unis, qui ont unilatéralement quitté l'accord il y a trois ans pour se donner une marge de manœuvre pour se livrer à des cycles sans précédent des sanctions contre Téhéran.

L’Iran a répondu à la campagne de «pression maximale» des États-Unis en prenant des mesures de plus en plus fortes pour faire progresser son programme nucléaire - dont le dernier était l’enrichissement de l’uranium à 60% de pureté - jusqu’à l’annulation des sanctions.

Dans le cadre des réunions de la Commission mixte du JCPOA à Vienne, deux groupes de travail d'experts ont été mis en place pour lever les sanctions américaines contre l'Iran et coordonner le retour de Téhéran au plein respect de ses obligations nucléaires en vertu de l'accord.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha