Violation des droits des civils : l'Iran fustige l'inaction du Conseil de sécurité

New York (IRNA)- Le représentant permanent de l'Iran auprès des Nations Unies, Madjid Takht Ravanchi, a critiqué le Conseil de sécurité pour son inaction face à la violation des droits des civils dans les conflits, son mutisme face aux atrocités sionistes, à l’invasion saoudienne du Yémen depuis six ans et aux sanctions unilatérales contre la Syrie.

Selon l'IRNA, Majid Takhtorvanchi, s’exprimant mardi 27 avril lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU sur la « Protection des civils dans les conflits armés », a ajouté : « Alors que l'interdiction de la guerre est un principe fondamental du droit international, mais malheureusement, les conflits armés sont toujours une réalité amère de notre temps.

« Dans le même temps, certaines règles, telles que la protection des civils, ne sont pas honorée », déplore le diplomate.

« Dans la plupart des cas, les enfants sont les principales victimes », a encore regretté le représentant permanent de l'Iran auprès des Nations Unies avant de ponctuer : « Il revient au Conseil de sécurité de l’ONU de forcer les auteurs de telles actions à mettre immédiatement fin à leurs violations et à les tenir pour responsables de ces crimes. »

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha