Les sanctions américaines empêchent l'égalité numérique nécessaire pour lutter contre la crise du COVID (l’envoyé iranien)

Téhéran (IRNA)- L’ambassadeur d’Iran à l’ONU avertit que les sanctions illégales des États-Unis vont directement à l’encontre de «l’égalité numérique» dont les pays en développement ont cruellement besoin aujourd’hui pour lutter contre la crise du COVID-19.

Majid Takht Ravanchi a fait ces remarques lors d'une réunion de l'Assemblée générale des Nations Unies tenue mardi pour aborder la question de la coopération numérique mondiale.

Il a noté comment les technologies de l'information et des communications avaient contribué sans précédent à sensibiliser le public à la pandémie et jouaient également un rôle important dans la prévention, le diagnostic et le traitement du phénomène indésirable.

Cependant, les sanctions avaient purement et simplement creusé la «fracture numérique» entre les pays développés et les pays en développement à un moment où la science pouvait avoir un effet décisif sur la crise sanitaire, a déclaré l'ambassadeur. Les interdictions, a-t-il noté, ont été spécialement conçues pour cibler le grand public ainsi que son droit à la vie et à une existence saine.

Les États-Unis ont partiellement levé les sanctions après avoir conclu un accord nucléaire historique avec l'Iran et des pays du monde en 2015. Trois ans plus tard, cependant, ils ont abandonné illégalement et unilatéralement l'accord et ont rendu les interdictions inhumaines.

Le responsable iranien a averti que si la différence de niveau de progrès numérique - que les mesures économiques coercitives avaient provoquées - n'était pas corrigée, elle menaçait la vie et le bien-être des gens du monde entier.

L'expérience passée de la gestion de cas tels que le VIH et le virus Ebola a montré comment de telles plates-formes scientifiques et technologiques pouvaient contribuer aux efforts de remédiation, a-t-il déclaré.

Takht Ravanchi a insisté sur le fait que les pays développés étaient donc tenus d'honorer leurs engagements de fournir les ressources financières nécessaires, de transférer la technologie appropriée et d'ouvrir la voie à des développements pertinents dans la région, malgré leurs préférences politiques.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 15 =