L’indépendance actuelle de l’Iran, sa sécurité durable et sa liberté doivent aux martyrs et aux anciens combattants (Rouhani)

Téhéran (IRNA)- Le Président Rouhani a décrit l’indépendance actuelle, la sécurité durable et la liberté du pays comme une dette envers les martyrs et les anciens combattants, en disant: «Toute notre société est redevable aux martyrs, y compris les martyrs de la Révolution, la Défense Sacrée et les Défenseurs de la Santé, ainsi qu'à leur famille».

S'exprimant lundi lors d'une réunion avec les familles des martyrs et des anciens combattants, le président Hassan Rohani a déclaré: «Servir ces êtres chers est le plus grand honneur pour le gouvernement et tous les responsables du pays». Il a décrit les martyrs et leurs familles respectueuses comme les atouts spirituels du pays, en disant: «Les martyrs et les vétérans, et leurs familles appartiennent à tous les habitants du pays et pas seulement à une faction ou un parti spécifique».

«Ceux qui essaient de profiter de ces êtres chers à leur propre avantage ont des motivations politiques et n'ont pas de bon souhait», a-t-il déclaré. Rouhani a également évoqué les classifications récentes du «terrain» et de la «diplomatie» et a ajouté, «Le terrain et la diplomatie appartiennent au peuple tout entier et ce qui nous a tous empêchés de dévier du droit chemin, c'est l'unité entre le terrain et la diplomatie».

l a poursuivi en déclarant: «Toute tentative de créer une rupture, qu'elle soit voulue ou non, n'est en aucun cas liée aux valeurs de la révolution». «Aujourd'hui, notre pays est confronté à la fois à des menaces et à des opportunités», a déclaré le président.

Il a continué à faire référence aux récentes négociations à Vienne, ajoutant: «Aujourd'hui, nous négocions avec les puissances mondiales pour défendre nos droits et les intérêts stratégiques du pays, et comme personne n'a le droit de saper l'esprit des soldats dans la guerre, personne n'a le droit de faire une telle chose aux soldats en diplomatie ».

Le président Rouhani a également déclaré: «Avec la résistance de la nation iranienne contre la conspiration des méchants, les sanctions cruelles et la guerre économique des ennemis, aujourd'hui, le monde entier, y compris les États-Unis en tant que boycott de l'Iran, en est venu à la conclusion que la politique de pression maximale a échoué et qu'ils n'ont d'autre moyen que de revenir à la loi, d'honorer les engagements, de lever les sanctions et de mettre pleinement en œuvre le Plan d’action conjoint sur le nucléaire iranien(JCPOA) ».

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha