L’Iran est l’un des cinq premiers pays du monde dans le domaine de la fabrication de sous-marins
Le sous-marin iranien Fateh

Abadan (IRNA) - "S'appuyant sur la connaissance développée des experts de l’Armée iranienne, la République islamique d'Iran est aujourd'hui parmi les cinq premiers pays du monde dans le domaine de la construction de sous-marins. », a déclaré le commandant des marins commandos de la marine iranienne.

Faisant référence aux réalisations de la Marine de la République islamique d'Iran, l'amiral 2e Ranger Morteza Darkhoran, a déclaré : « En ce qui concerne la construction des navires, destroyers, et des aéroglisseurs, l’Iran est l'une des plus grandes puissances du monde. »

Parmi les réalisations de la marine iranienne dans ce domaine, nous pouvons citer les sous-marins de la classe Fateh et Ghadir conçus et construits complètement par les experts iraniens.

«Fateh» est un navire de 527 tonnes considéré comme un sous-marin semi-lourd. Son tonnage en dessous du niveau de la mer est de 593 tonneaux.

Le sous-marin, qui est supérieur à Ghadir en termes de caractéristiques opérationnelles, a la capacité de se déplacer à une profondeur de 200 mètres et de plonger à une profondeur maximale de 250 mètres.

Le Fateh a la capacité de naviguer pendant 35 jours, ce qui représente une amélioration remarquable par rapport au sous-marin Ghadir.

La vitesse du Fateh est de 11 nœuds (20,35 km / h) et en immersion de 14 nœuds (25,9 km / h).

Le sous-marin est capable de transporter des missiles souterrains, des missiles sol-air, et peut également transporter des forces de rangers marins et les livrer à des points déterminés.

Le Fateh dispose de quatre torpilles de 533 mm et peut transporter 8 mines marines. Il possède également deux torpilles de réserve.

L'Iran avait également rejoint le club des grandes puissances ayant des sous-marins sans équipage (UUV). Pour le moment, ce sont seulement la Marine américaine et la Marine britannique qui possèdent ces types de grands sous-marins sans équipage.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha