Khatibzadeh: Nous continuons les négociations de Vienne de manière soigneuse (JCPOA)

Téhéran (IRNA)- « Nous poursuivons les négociations de Vienne de manière soigneuse. Des progrès significatifs ont été réalisés dans le cadre de ces pourparlers au niveau des trois groupes de travail, mais il y a encore des questions clés qui doivent être conclues. », a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères.

Lors de sa conférence de presse ce matin, Saeid Khatibzadeh a déclaré: « Le cinquième cycle de pourparlers entre l'Iran et les États signataires du JCPOA ont été tenues la semaine dernière à Vienne. Chaque tour a le potentiel d'être le tour final et nous ne devons pas nous précipiter. Les pourparlers de Vienne ont fait des progrès positifs et significatifs dans les trois groupes de travail, mais des questions essentielles demeurent encore qui doivent également être soigneusement traités. »

« Il n'y a pas d'impasse dans les pourparlers de Vienne et nous avons atteint la conclusion dans le domaine des problèmes clés. Nous ne sommes pas pressés de parvenir à un accord et nous ne laisserons pas les négociations s'éroder. Si les pourparlers nécessitent des décisions à Téhéran, ces questions seront certainement soulevées dans la capitale iranienne. Les États-Unis décideront une fois pour toutes s'ils veulent perpétuer l'héritage de l'administration précédente [ou ouvrir une nouvelle voie.] », a ajouté le porte-parole de la diplomatie iranienne.

Rejetant certaines diffamations sur l’impact de la question d’échange de prisonniers Iran-USA sur les négociations de Vienne, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a souligné : « Les pourparlers de Vienne n'ont rien à voir avec des questions telles que l’échange de prisonniers. C'est une priorité pour la République islamique  de libérer les citoyens iraniens qui ont été pris en otage et injustement emprisonnés aux États-Unis sous de faux prétextes. Si les États-Unis facilitent cette question humanitaire, cela créera une meilleure ambiance pour les pourparlers à Vienne. Si les conditions sont réunies, nous n'hésiterons pas à suivre nos efforts pour sauver nos citoyens. »

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha