La lettre du chef de Salehi à Grossi sur l’entente technique entre l’Iran et l’AIEA

Londres (IRNA) - Le représentant permanent de l’Iran auprès des organisations internationales à Vienne a annoncé l'envoi d'une lettre du Dr Ali Akbar Salehi, chef de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique au directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique, au sujet de l’entente technique entre l’Iran et l’AIEA.

Kazem Gharibabadi a confié au correspondant de l’IRNA à Londres : « Cette lettre est en fait une réponse à la lettre de Rafael Grossi reçue la semaine dernière, et dont une courte partie a été mentionnée dans le récent rapport du Directeur général de l’AIEA. »

« L'Iran avait eu décidé cette fois de ne pas renouveler l'entente technique commune, mais dans le but de donner plus de temps pour progresser et conclure les discussions techniques entre l'Iran et l'AIEA, Téhéran conservera les données pendant un mois supplémentaire. », a écrit le chef de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique dans cette lettre, selon Gharibabadi.

« Ladite lettre traitait également des interactions existantes entre l'Iran et l'AIEA dans le domaine des accords de garanties. », a ajouté ce haut diplomate iranien.

Selon le Représentant permanent de la République islamique d’Iran auprès des organisations internationales à Vienne, le chef de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique a conclu dans sa lettre adressée à Grossi : « Jusqu'à présent, l'Iran a fait tout son possible pour coopérer avec l'AIEA en fournissant les documents, les informations et les réponses nécessaires. Nous nous félicitons de la volonté de l'AIEA d’avoir une interaction active et concentrée avec l'Iran en vue de résoudre sans délai plusieurs points sur les accords de garanties, et nous espérons vivement que cette interaction conduira bientôt à un résultat pratique. »

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha