10 juin 2021, 21:54
Journalist ID: 2395
Code d'info: 84361251
0 Persons
Le silence de l'AIEA remet en cause sa neutralité (envoyé iranien)

Téhéran (IRNA)- L'envoyé iranien à Vienne a déclaré que le silence de l'AIEA concernant les armes nucléaires israéliennes avait remis en question la neutralité et la crédibilité de l'agence.

Kazem Gharibabadi, ambassadeur d'Iran et représentant permanent auprès des organisations internationales à Vienne, a déclaré jeudi lors d'une réunion du Conseil des gouverneurs : «Le silence de l'Agence internationale de l'énergie atomique concernant la menace des armes nucléaires du régime sioniste et les actes terroristes et le sabotage des installations nucléaires iraniennes par le régime a remis en question la neutralité et la crédibilité de l'agence.»

Il a souligné que le rapport actuel du directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) confirmait qu'il n'y avait aucun problème de garanties concernant les activités nucléaires de l'Iran.

Gharibabadi a ajouté : « Au cours de la dernière décennie, la question nucléaire iranienne a continué d'être soulevée à l'AIEA sur la base d'allégations sans fondement, alors qu'il n'y a même pas un seul élément de preuve concernant le détournement de matières nucléaires à des fins non pacifiques. » Selon Gharibabadi, l'Iran respecte ses obligations au titre de l'Accord de garanties généralisées et continue de respecter ses dispositions.

Il a déclaré que l'acte terroriste du 11 avril 2021 contre la centrale nucléaire de Natanz en Iran pourrait se transformer en une catastrophe humaine et environnementale.

Selon Gharibabadi, les auteurs d'un tel acte de sabotage ne doivent pas rester impunis et doivent répondre de leurs actes.

Il a également déclaré que les médias israéliens et occidentaux avaient implicitement confirmé le régime israélien impliqué dans l'attaque terroriste lâche.

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha