Le vote iranien à l’étranger : le porte-parole de la campagne électorale fustige le manque de coopération du Canada

Téhéran (IRNA) – Le porte-parole de la campagne électorale iranienne, Seyyed Esmaïl Moussavi, critique Ottawa pour ne pas avoir coopéré avec Téhéran en faveur de la participation des Iraniens vivant au Canada aux élections présidentielles. « Avec les mesures prévues par le ministère des Affaires étrangères, le vote des Iraniens établis au Canada aura lieu dans l'une des villes frontalières des États-Unis tout près de la frontière canadienne », a-t-il dit.

Selon le rapport du vendredi 11 juin de l’IRNA, se référant aux mesures prévues par les ministères iraniens de l'Intérieur et des Affaires étrangères pour organiser des élections dans d'autres pays et assurer la participation des Iraniens résidents à l’étranger, Seyyed Esmail Moussavi a déclaré : «La tenue  de la treizième élection présidentielle depuis le Canada et la possibilité de la présence et de la participation de nos compatriotes installés à l’étranger, dans cette affaire cruciale, est une question à laquelle le représentant permanent d’Iran à New York donne toujours la suite. A cet effet, il est en contact avec l'ambassadeur du Canada à l’ONU. »

Le porte-parole de la campagne électorale d’Iran a déclaré qu'à cette fin, à la demande de l'ambassadeur canadien en poste à l’ONU, une note avait été préparée par le ministère iranien des Affaires étrangères et a été remise à l'ambassade Suisse, en tant que gardienne des intérêts canadiens à Téhéran, pour être fourni au gouvernement canadien. La lettre demande à Ottawa de favoriser depuis le Canada la tenue des élections présidentielles iraniennes pour les résidents installés dans ce pays. »

« Malheureusement, jusqu'à présent, aucune réponse appropriée n'a été donné jusqu’à présent de la part du gouvernement canadien », déplore Esmaïl Moussavi.

Il a continué: « En raison des contraintes de temps et de l'impossibilité d'envoyer des agents exécutifs par le ministère des Affaires étrangères, organiser des élections directes depuis le Canada n’est pas pour le moment réalisable ».

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha