Rohani : la frappe américaine contre l’avion Iran Air en 1988, un « crime terrible et inacceptable »

Téhéran (IRNA) - Le président Hassan Rohani a qualifié l'abattage d'un avion Iran Air en 1988 par la Marine américaine de « crime terrible et inacceptable ».

« Les États-Unis doivent s'excuser auprès du peuple iranien, indemniser et s'expliquer pour avoir encouragé les auteurs de cet énorme crime. », a déclaré le président de la République islamique d’Iran lors d’une réunion du comité national de la lutte contre le coronavirus.

À l'occasion du 33e anniversaire du crash du vol 655 de la compagnie aérienne Iran Air dans le golfe Persique, le chef du gouvernement iranien, a déclaré : « 290 personnes ont perdu la vie lors cette tragédie, mais malheureusement le gouvernement américain n'a pas encore officiellement reconnu sa culpabilité. Non seulement ils n'ont pas assumé leur responsabilité, mais ils ont également décerné une médaille de la Marine américaine aux auteurs de ce crime. »

Le 3 juillet 1988, l'avion Airbus 300 d'Iran Air effectuait un vol commercial entre Bandar-Abbas et Dubaï, mais 7 minutes après son décollage de l’aéroport de Bandar Abbas, survolant le golfe Persique, il a été abattu par un missile sol-air du croiseur américain USS Vincennes et les 290 personnes à bord de l'avion ont été massacrés sur place - 274 passagers (dont 66 enfants) et 16 membres d'équipage.

En plus des Iraniens, il y avait également à bord des passagers étrangers en provenance de l'Inde, du Pakistan, des Émirats arabes unis, de la Yougoslavie et de l'Italie. Les corps de 100 passagers de ce vol n'ont jamais été retrouvés dans les eaux du golfe Persique.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha