12 juil. 2021, 10:15
Journalist ID: 3058
Code d'info: 84401005
0 Persons

Tags

Deux animations iraniennes ont remporté des prix prestigieux aux festivals internationaux

Téhéran (IRNA) - Deux films d'animation iraniens ont remporté des prix prestigieux lors de leurs dernières apparitions dans des festivals étrangers.

Riche d’une longue histoire, l'industrie de l’animation du cinéma iranien connaît aujourd'hui un bon succès international.

La ranimation des images traditionnelles de l'art iranien du carrelage

Dans le domaine de l'animation, l'animation « Soleil du ciel, Soleil du carreau » réalisée par Ziba Arjang a été sélectionnée comme la meilleure animation du 10ème festival du film Tracce cinematografiche en Italie. Ce festival international se tiendra du 13 au 18 juillet à Rome.

Cette animation de 6 minutes raconte l'histoire de personnes qui vivent sur un mur carrelé et sont impliquées dans une guerre non désirée. Ils ont perdu le soleil de leur ciel à cause des explosions et des bombardements, et leur ville et leur vie sont ainsi devenues sombres et noires. Avec empathie et coopération, ils réalisent qu'ils peuvent construire un nouveau soleil pour le ciel de leur ville et atteindre la raison collective qui est la vraie lumière de la vie.

« Soleil du ciel, Soleil du carreau » est une œuvre sans dialogue, dont la réalisatrice a utilisé les dessins originaux du carrelage traditionnel iranien et a réalisé cette animation avec les dessins manuellement produits sur papier et animés par la technique bidimensionnelle et en ayant recours à la technique numérique.

« Baleine blanche »  dans 5 festivals étrangers

L'animation « Baleine blanche », réalisée par Amir Mehran, est en compétition avec d'autres films d'animation de différents pays dans cinq festivals internationaux en Italie (3 festivals), en Serbie et en Grèce.

Le court métrage d'animation « Baleine blanche », qui a déjà remporté le prix du meilleur film d'animation au festival du film polonais de Varsovie et au festival indien Frames, est le produit du Centre iranien pour le développement du cinéma documentaire et expérimental.

Cette courte animation de 10 minutes raconte l'histoire d'un homme solitaire essayant de retrouver des amis qu'il a perdus lors d'une frappe aérienne il y a plus de 30 ans. Une baleine blanche est le seul signe qu'il tient.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha