Manifestations à Cuba : Téhéran dénonce les ingérences américaines

Téhéran (IRNA)- Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Saïd Khatibzadeh, a condamné mardi l'ingérence des États-Unis et de certains pays occidentaux dans les récentes manifestations à Cuba, condamnant toute immixtion dans les affaires intérieures du pays et appelant à la fin immédiate des sanctions unilatérales américaines contre d'autres pays, dont Cuba.

«  Cuba fait face à de lourdes sanctions américaines depuis plus de six décennies, qui ont compliqué l'économie et les moyens de subsistance de sa population, notamment en cette période de crise sanitaire due à la pandémie de Covid 19», a déclaré, mardi 13 juillet, Saïd Khatibzadeh, porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères.

« Alors que les États-Unis eux-mêmes sont en grande partie responsables des nombreux problèmes auxquels est confronté le peuple cubain, ils se posent comme un partisan des protestations cubaines et ne cesse de s'ingérer dans les affaires intérieures du pays en violation flagrante des règles explicites internationales », a réagi le diplomate.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères a poursuivi : « La République islamique d'Iran, dans le cadre de ses positions de principe, tout en condamnant les sanctions illégales américaines, qui sont un facteur important dans la provocation des difficultés économiques auquel est confronté le peuple cubain, condamne toute ingérence dans les affaires internes de ce pays. »

« L'Iran, en tant que pays confronté à des sanctions illégales et oppressives des Etats-Unis, exprime sa solidarité avec le peuple et le gouvernement cubains et appelle à la fin immédiate des sanctions unilatérales US contre Cuba », a insisté Saïd Khatibzadeh, porte-parole de la diplomatie de la RII.

    

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha