La « Source de lumière », un raccourci pour que l'Iran franchisse un saut scientifique et technologique

Qazvin - IRNA - Le projet de la « Source de lumière » ou l'accélérateur national est un raccourci vers le saut scientifique et technologique du pays dans la région et dans le monde et aura des retombées bénéfiques en faveur d’importants développement dans les sciences médicales, les nano, la physique, l'électronique, l'ingénierie des matériaux, l'industrie alimentaire, l'agriculture et la technologie nucléaire de notre chère patrie qu’est l’Iran.

Selon IRNA, le projet de « Source de lumière » ou le projet d’ « Accelerator national » est un super projet scientifique à Qazvin qui est mis en œuvre par l'Institut de recherche en sciences fondamentales au cours des deux dernières années. Suite à l’injection des crédits à l’issue de la conception conceptuelle et la conception de base du projet, la mise en œuvre de ce hyper projet scientifique a été accéléré.

La semaine dernière, lors d'une cérémonie à laquelle ont assisté le vice-président pour la Science et la Technologie et le chef de l'Organisation de l’Energie atomique, le complexe de laboratoires du projet de « Source de lumière » et les unités résidentielles de services connexes ont été mis en service, manière de faire le premier pas vers la mise en œuvre de ce gigantesque projet scientifique à Qazvin, située à l'ouest de Téhéran et au pied des monts Alborz. 

La mise en œuvre de ce grand projet scientifique améliorera sans aucun doute la position de l'Iran dans le domaine de la science et de la technologie, et en attirant et en employant des milliers de scientifiques et de chercheurs locaux, elle empêchera la fuite des cerveaux du pays. La communauté scientifique du pays attend désormais des responsables qu'ils fournissent les fonds nécessaires pour accélérer la construction et l'exploitation de ce projet.

Dans une interview avec les responsables et les personnes impliquées dans ce projet dans la province de Qazvin, le correspondant de l'IRNA a obtenu des informations sur la fonction, l'importance et les détails de sa construction et de ses crédits, des informations qui peuvent aider à identifier ce super projet scientifique national.

La « Source de lumière », un raccourci pour que l'Iran franchisse un saut scientifique et technologique

Source lumineuse et ses fonctions dans la science médicale, la nano, l'industrie et l'agriculture

Dans une interview à l'IRNA, Mehdi Molaï, en charge de la mise en place du projet en Iran, a déclaré : « L’Installation de source lumineuse ou « accélérateur national » au sens populaire désigne un laboratoire scientifique à grande échelle. »

S'attardant sur le fait que les accélérateurs sont des laboratoires de recherche interdisciplinaire il a ajouté: "Il existe actuellement une cinquantaine de sources lumineuses dans le monde, situées dans des pays européens, aux États-Unis, en Chine et au Japon, qui se considèrent comme l'autorité scientifique mondiale."

"La source lumineuse ou accélérateur synchrotron est en fait une grande infrastructure dans le domaine de la technologie dans les pays", a-t-il encore précisé.

Cette autorité chargée de la mise en place du Centre d'innovation iranien pour la Source lumineuse, déclarant que les accélérateurs peuvent être qualifiés de "moteur d'exploration scientifique", a déclaré : " La lumière est l'un des meilleurs outils pour de nouvelles découvertes, et il faut reconnaître que nous ne pouvons pas voir les objets lorsqu'il n'y a pas de lumière ou que les lumières sont éteintes."

"Les humains ont d'abord inventé la loupe et l'ont utilisée pour identifier les microbes, puis des microscopes ont été construits pour détecter et observer des objets plus petits et des êtres vivants, et la source de lumière demeure en fait un outil beaucoup plus puissant qui peut aider les humains à mieux voir et identifier ce qu'il y a dans le monde et cela grâce à la lumière."

"En effet, dans ce processus scientifique, plus la lumière est bonne et rayonnante, plus le pouvoir de reconnaissance est grand", a-t-il fait encore savoir.

La « Source de lumière », un raccourci pour que l'Iran franchisse un saut scientifique et technologique

"Il est intéressant de savoir que le virus de Covid19 n'a pas pu être détecté avec une loupe et un microscope, et en fait les premières observations humaines du virus ont eu lieu dans la source lumineuse de Shanghai, en Chine", indique Mahdi Molaï, avant d'ajouter que les scientifiques ont pu plus tard développer un vaccin pour combattre le nouveau Coronavirus grâce à cette réalisation.   

M.Molaï a poursuivi : "La source lumineuse se définit dans le monde comme des projets dotés d'un crédit financier de plus de 300 millions d'euros, dont le modèle de travail est d'accélérer le mouvement des électrons."

"Ainsi le mouvement des électrons atteint la vitesse de la lumière, et en la stimulant, la lumière émise serai des millions de fois plus lumineuse que le soleil, ce qui peut être utilisé pour identifier les nombreux objets et inconnues de l'univers", se félicite le responsable du projet de la source lumineuse iranien.

"En lançant un accélérateur national ou une source lumineuse dans la région de Qazvin, nous pouvons réellement localiser les connaissances des accélérateurs en Iran", a-t-il espéré.

La « Source de lumière », un raccourci pour que l'Iran franchisse un saut scientifique et technologique

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
 

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha