Le président de l’Assemblée islamique d’Iran arrive en Syrie à la tête d’une délégation parlementaire

Téhéran - IRNA - Le président de l'Assemblée consultative islamique d’Iran, Mohammad Baqer Qalibaf, est arrivé mardi ce à l'aéroport international de Damas à la tête d'une délégation parlementaire de haut rang. Il a été accueilli par son homologue syrien, Hamouda Sabbagh.

Au cours de cette visite, Mohammad Baqer Qalibaf rencontrera de hauts responsables syriens, ainsi que des hommes d'affaires et des acteurs économiques des deux pays, a rapporté l’IRNA mardi le 27 juillet. L'objectif principal de ce déplacement économique et commercial est de relever les barrières commerciales et de résoudre les problèmes des hommes d'affaires et des commerçants pour utiliser le potentiel économique de la Syrie, et cette question sera suivie « d'une manière particulière ».

Vahid Jalalzadeh, président de la Commission de Sécurité nationale et de Politique étrangère, Abbas Golrou, membre de cette Commission parlementaire, Rouhollah Motafker Azad, membre du Conseil d'Administration et de la Commission de l'Education, Mahdi Sharifian, membre de la Commission sociale , Rouhollah Nejabat, membre du Groupe d'amitié parlementaire Irano-syrien et Hossein Amir-Abdollahian, directeur général des Affaires internationales de l'Assemblée consultative islamique, accompagne Mohammad Baqer Qalibaf dans cette visite.

À son arrivée à l'aéroport de Damas, le président de l'Assemblée consultative islamique a exposé les objectifs économiques de la visite et a exprimé l'espoir qu'un accord global entre les deux pays ouvrirait la voie à une meilleure activité des secteurs privé et public dans la période d'après-guerre et de la reconstruction en Syrie en faveur des intérêts commerciaux entre les deux pays.

Mohammad Baqer Qalibaf s’exprimant à l’occasion d’une conférence de presse conjointe aux côtés de son homologue syrien Hamouda Sabbagh : « Je considère qu'il est nécessaire de féliciter le peuple syrien pour sa participation aux élections et pour le fait qu’il s’est montré intéressé à la préservation de la souveraineté et à la stabilité de son pays . Et je suis sûr que tout le monde sur le front de la Résistance est heureux de cette victoire aux élections. »

Il s'est dit satisfait de la fin de la guerre et de l'insécurité en Syrie : « Cette insécurité et la guerre terroriste contre la Syrie ont été menées avec le soutien des Américains, mais désormais c’est le début de la période de construction et de l’élan économique pour la Syrie qui a su sortir de sa crise. »

Le président de l'Assemblée consultative islamique est le plus haut responsable iranien à se rendre en Syrie après la crise touchant le pays. Le président russe Vladimir Poutine et les ministres turc et chinois de l'Intérieur se sont déjà rendus en Syrie et cela pour la quatrième fois en deux ans pour signer des accords commerciaux.

Hier, l'envoyé spécial du Président russe, s'est rendu en Syrie, ce qui montre les efforts de divers pays pour tirer parti de la période de post-crise en Syrie et obtenir des avantages économiques.

Les exportations actuelles de l'Iran vers la Syrie sont estimées à environ 1 milliard de dollars, tandis que les exportations de la Turquie vers la Syrie sont estimées à plus de 14 milliards de dollars, et en supprimant les barrières commerciales et économiques, les acteurs économiques iraniens et syriens peuvent développer leurs échanges.

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha