Le secrétaire général adjoint du Service d'action étrangère de l'UE rencontre Zarif

Téhéran (IRNA) - Enrique Mora, secrétaire général adjoint/directeur politique du Service européen pour l'action extérieure, a rencontré ce mercredi le ministre sortant des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif à Téhéran.

Selon l’IRNA, Enrique Mora, secrétaire général adjoint/directeur politique du Service européen pour l'action extérieure, qui est arrivé à Téhéran en tant que représentant spécial de l'UE pour assister à l'investiture de notre nouveau président, a rencontré le ministre sortant iranien des Affaires étrangères, le très haut diplomate Mohammad Javad Zarif, cet après-midi.

Lors de la rencontre, compte tenu de la responsabilité d'Enrique Mora en tant que coordinateur de la Commission conjointe du Conseil de sécurité des Nations Unies lors des six derniers cycles de pourparlers à Vienne (sur la relance de l’accord nucléaire de 2015), Javad Zarif, se référant à l'historique des négociations menant au Plan global d’action conjoint sur le nucléaire iranien (PGAC) et aux défis et problèmes qui se sont provoqués en raison du manque de la bonne volonté et de la malversation des États-Unis dans la mise en œuvre du PGAC, a brossé un tableau détaillé sur les positions de la République islamique d'Iran à cet égard et les défis dans les négociations pour relancer le pacte multilatéral.

Au cours de la réunion, Zarif a salué les efforts de messieurs Borrell et Mora dans les récentes négociations, et a critiqué les positions des trois pays européens (France, Royaume-Uni, Allemagne) et leur inaction face aux désengagements américains de ces dernières années liés à l’accord.

Le très haut diplomate iranien a appelé à cette occasion les Européens à prêter plus d'attention aux faits et à ne pas suivre les politiques basées sur la pression et les menaces.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha