La poursuite de la politique déstabilisatrice des USA aura des conséquences extrêmement dangereuses pour la sécurité et la stabilité régionales et mondiales (Shamkhani)

Téhéran (IRNA)- Le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale iranien Ali Shamkhani a déclaré que l'incorporation du régime israélien dans le CENTCOM américain est un signe de la poursuite de la politique américaine visant à créer l'insécurité dans la région, ajoutant «La poursuite de cette politique déstabilisatrice aura des conséquences extrêmement dangereuses pour la sécurité et la stabilité régionales et mondiales.»

Le ministre japonais des Affaires étrangères Toshimitsu Motegi, qui est arrivé à Téhéran samedi soir pour tenir des réunions et consulter des responsables iraniens de haut rang, a tenu une réunion avec le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale iranien (SNSC) Ali Shamkhani plus tôt dans la journée.

Lors de la réunion, Shamkhani a souligné les relations de longue date entre les deux pays et a souligné la nécessité d'étendre les relations entre les deux pays sans l'intervention et l'influence d'un tiers. Le haut responsable iranien de la sécurité a en outre qualifié la présence de forces étrangères dans le golfe Persique et dans les eaux internationales de la région de menace pour la stabilité et la sécurité durable de la région.

Shamkhani a en outre déclaré que l'incorporation du régime israélien dans le CENTCOM américain est un signe de la poursuite de la politique américaine visant à créer l'insécurité dans la région, ajoutant «La poursuite de cette politique déstabilisatrice aura des conséquences extrêmement dangereuses pour la sécurité et la stabilité régionales et mondiales.»

 Il a évoqué les pourparlers de Vienne sur la relance de l'accord sur le nucléaire iranien ou du JCPOA, qui sont bloqués à la suite des actions américaines, affirmant que «la seule issue à l'impasse créée par les États-Unis est de garantir les droits du peuple iranien.»

Toshimitsu Motegi, pour sa part, a évoqué l'intérêt de son gouvernement pour l'amélioration du niveau des relations entre Tokyo et Téhéran, et a exprimé l'espoir que les relations entre les deux pays se développeraient davantage sous le nouveau gouvernement à Téhéran.

Se référant à l'importance du JCPOA en tant qu'accord international, le ministre japonais des Affaires étrangères a souligné : « Pour relancer le JCPOA, les États-Unis doivent abandonner leurs exigences excessives.

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha