28 août 2021, 22:55
Journalist ID: 2395
Code d'info: 84452326
0 Persons
Le commerce non pétrolier de l'Iran augmente de 38% en 5 mois

Téhéran (IRNA)- La valeur du commerce non pétrolier de l'Iran a augmenté de 38 pour cent au cours des cinq premiers mois de l'année civile iranienne en cours (21 mars-22 août) par rapport à la même période de l'année dernière a annoncé le chef de l'Administration des douanes de la République islamique d'Iran (IRICA).

S'adressant à la presse en marge de la visite du ministre de l'Industrie, des Mines et du Commerce, Ehsan Khandouzi, aux douanes de la ville de l'aéroport Imam Khomeini samedi, Mehdi Mir-Ashrafi a déclaré que l'Iran avait échangé 59,3 millions de tonnes de produits non pétroliers pour une valeur de 34 milliards de dollars avec d'autres pays au cours de la période mentionnée, ce qui indique également une croissance de 14% en termes de poids sur une base annuelle. Le responsable a estimé les exportations non pétrolières sur cinq mois à 45,5 millions de tonnes d'une valeur de 17,661 milliards de dollars, avec une augmentation de 63% en valeur et une croissance de 20% en poids.

Le responsable de l'IRICA a mentionné le méthanol, le gaz naturel, le polyéthylène, les produits semi-finis en fer, les lingots de fer, l'essence, le propane liquéfié, les barres de fer, l'urée et le bitume comme principaux produits exportés au cours de ladite période.

Il a déclaré que les principales destinations d'exportation des produits non pétroliers iraniens étaient la Chine avec environ 12,3 millions de tonnes d'une valeur de 5,9 milliards de dollars, l'Irak avec 12 millions de tonnes d'une valeur de 3,163 milliards de dollars, les Émirats arabes unis (EAU) avec cinq millions de tonnes d'une valeur de 1,9 milliard de dollars, la Turquie avec 1,375. millions de tonnes d'une valeur de 1,1 milliard de dollars, et l'Afghanistan avec 2,165 millions de tonnes d'une valeur de 885 millions de dollars.

Le responsable a en outre annoncé que l'Iran avait importé 13,8 millions de tonnes de matières premières non pétrolières d'une valeur de 16,631 milliards de dollars au cours des cinq premiers mois de l'année en cours, avec une croissance de 21% en valeur et une baisse de 0,5% du poids d'une année sur l'autre.

Selon le responsable, la balance commerciale du pays était positive de plus d'un milliard de dollars au cours des cinq mois mentionnés. Mir-Ashrafi a nommé les téléphones portables, le maïs pour le bétail, l'huile de tournesol, l'orge, la farine, le blé, le soja, le sucre et le riz comme les principaux produits importés. Les Émirats arabes unis, avec 4,436 millions de tonnes de marchandises d'une valeur de 5,391 milliards de dollars, étaient le premier exportateur vers l'Iran au cours de cette période, suivis de la Chine avec 1,1 million de tonnes de marchandises d'une valeur de 3,6 milliards de dollars, de la Turquie avec 1,578 million de tonnes d'une valeur de 1,8 milliard de dollars, de l'Allemagne avec 431 000 tonnes. d'une valeur de 668 millions de dollars et la Suisse avec 692 000 tonnes d'une valeur de 572 millions de dollars, a déclaré le responsable.

Il a évalué le poids du commerce non pétrolier à 146,4 millions de tonnes et a déclaré que le chiffre montre une baisse annuelle de 25 millions de tonnes, qui est le résultat des sanctions et de la pandémie de coronavirus. Le responsable a également noté que plus de 4,727 millions de tonnes de marchandises ont transité par l'Iran au cours de ladite période, enregistrant une augmentation de 95% par rapport à la même période de l'année précédente.

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha