29 août 2021, 23:53
Journalist ID: 2385
Code d'info: 84453639
0 Persons

Tags

Le nouveau ministre iranien des A.E. rencontre le Président Syrien à Damas

Téhéran - IRNA - Le ministre iranien des Affaires étrangères Hossein Amir-Abdollahian a rencontré ce dimanche le Président syrien Bachar al-Assad à Damas.

Soulignant que la présence de forces étrangères n'aidera pas à la sécurité et à la stabilité durable dans la région sensible du Moyen-Orient, le très haut diplomate iranien a déclaré : « Sans aucun doute, les consultations et la coopération entre les pays de la région et les pays musulmans joueront un rôle important dans la création d'une sécurité durable dans notre région.  »

Toujours lors de la rencontre, Amir Abdollahian, se référant à l'examen des dernières évolutions régionales, souligné : « Tout arrangement politique et sécuritaire dans la région sera conclu avec la participation de tous les pays de la région, y compris la République arabe syrienne, et à cet égard, nous considérons important le rôle de l’Irak et de la Syrie pour aider à créer de nouvelles installations régionales dans les domaines économique, politique et de la sécurité. »

Il a ajouté : « La présence de forces étrangères dans la région n'aidera pas le rétablissement de la sécurité et de la stabilité durables dans cette région sensible ».

Le chef de l’appareil diplomatique iranien a poursuivi : « Nous menons des consultations étroites sur les évolutions afghanes. Nous pensons que la formation d'un gouvernement inclusif en Afghanistan en tant que solution politique devrait être envisagée par toutes les parties. »

Soulignant que les sionistes sont une cause importante d'insécurité dans la région, Amir Abdollahian a renchéri : « Les sionistes ont capturé des musulmans, des chrétiens et des juifs dans la région et sur les terres historiques de la Palestine. »

« Sans aucun doute, les consultations et la coopération entre les pays de la région et les pays musulmans joueront un rôle important dans le rétablissement d'une sécurité durable dans notre région », a-t-il conclu.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha