Amir-Abdollahian: l’Iran félicite une négociation qui garantit les intérêts nationaux du peuple iranien

Téhéran (IRNA) - « Le 13e gouvernement considère les négociations comme un outil efficace de la diplomatie. Nous ne reculerons en aucun cas dans les négociations qui garantissent les interêts nationaux du peuple iranien. »

Selon un rapport d'IRNA du ministère des Affaires étrangères publié lundi soir, Amir Abdullahian a accueilli tous les ambassadeurs et chefs de délégations étrangères à Téhéran cet après-midi (lundi).

Au cours de la réunion, qui s'est tenue dans le bâtiment Martyr Soleimani du Bureau des études politiques et internationales du ministère des Affaires étrangères, le ministre des Affaires étrangères a expliqué l'approche du nouveau gouvernement en matière de politique étrangère et les principales priorités de la République islamique d'Iran dans ce domaine.

Au début de son discours, se référant à la politique étrangère du treizième gouvernement, qu’il a décrit «une politique étrangère équilibrée, active, dynamique et intelligente», le Dr Abdollahian a déclaré: « Nous envoyons ce message au monde entier que notre politique étrangère aura une base équilibrée. Sur cette base, l'une de nos principales priorités est de nous focaliser sur nos voisins sans faire aucune exception. »

Le ministre iranien des Affaires étrangères a annoncé que mettre un accent particulier sur le continent asiatique est une autre priorité de la politique étrangère de Téhéran.

« Le continent asiatique a des caractéristiques uniques au 21e siècle et l'existence de puissances économiques émergentes a créé de nouvelles opportunités pour l'Asie dans le monde.», a souligné le chef de la diplomatie iranienne.

« Nous avons de nombreux amis et alliés parmi nos voisins et en Asie, et nous accordons une attention particulière à ces deux axes dans nos priorités de politique étrangère. Cependant, comme le suggère le plan de politique étrangère du 13e gouvernement, notre priorité sur les voisins et l'Asie ne signifie pas ignorer le reste du monde, et se concentrer sur les pays arabes et islamiques, les pays africains, l'Amérique latine, et l'Europe et l'Occident font partie également de notre politique étrangère active et dynamique.», a précisé le ministre iranien des Affaires étrangères.

Dans une autre partie de son discours, Amir-Abdollahian a expliqué la position de notre pays sur les pourparlers nucléaires et a déclaré : « Le 13e gouvernement considère les pourparlers comme un outil efficace de la diplomatie et nous ne prendrons aucune distance avec les pourparlers. Comme je l'a souligné lors de ma rencontre avec M. Erike Mora, nous portons une vision positive aux négociations et les considérons une opportunité diplomatique, mais nous pensons que les négociations pour les négociations ne profiteront à la nation iranienne ni à aucune des parties.» 

« Les Américains ont infligé les principaux dommages au JCPOA et ils ne sont pas seulement les accusés, mais aussi le principal coupable des violations de l’accord nucléaire.», a martelé le chef de la diplomatie iranienne.

Tout en soulignant que l'Iran accueille favorablement toute négociation garantissant les droits et les intérêts de la grande nation iranienne, le Dr Amir-Abdollahian a ajouté : «Nous croyons en une négociation sage et ferme qui garantit les droits de la nation iranienne et nous agissons activement à cet égard. »

« Nous ne considérons pas des négociations sans résultats et une perte de temps utiles pour la nation iranienne. », a conclu le ministre iranien des Affaires étrangères.

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha