9 sept. 2021, 15:20
Journalist ID: 2395
Code d'info: 84465574
0 Persons
L'Iran souligne l'importance du désarmement nucléaire américain et israélien

Téhéran (IRNA)- S'exprimant à l'occasion de la Journée internationale contre les essais nucléaires, l'envoyé iranien à l'ONU souligne la nécessité du désarmement des détenteurs d'armes nucléaires dans le monde, en particulier les États-Unis et Israël.

Majid Takht Ravanchi, qui s'adressait à une réunion de l'Assemblée générale des Nations Unies organisée pour marquer la journée, a déclaré que les États-Unis étaient l'État doté d'armes nucléaires au monde qui avait effectué la majorité des tests utilisant des armes non conventionnelles depuis 1945.

Tout au long de la période, «environ 2 000 tests ont été effectués, dont 1 054 par les États-Unis», a-t-il déclaré lors de la réunion de mercredi, ajoutant : «Ces tests sinistres ont été utilisés comme étapes préliminaires vers la production, la prolifération et même l'utilisation d'armes nucléaires.»

«Les conséquences dévastatrices des essais nucléaires se répercutent à travers les générations, avec des impacts étendus et profonds non seulement sur les gens mais aussi sur notre planète», a rappelé l'envoyé. Il a en outre exhorté la communauté internationale contre la tolérance continue de la propriété de telles armes par le régime israélien, l'allié le plus précieux des États-Unis au Moyen-Orient, qui possède des centaines d'ogives nucléaires.

Takht Ravanchi a insisté sur le fait que la survie même de l'humanité dépend de la détermination de la communauté internationale à s'opposer au déploiement des armes nucléaires et de son engagement pour la destruction ultime des armes.

« Compte tenu de l'amère expérience du passé, nous sommes convaincus que le désarmement nucléaire est et doit rester une priorité absolue pour la communauté internationale. La survie même de l'humanité dépend de notre conviction inébranlable que les armes nucléaires ne doivent jamais être déployées et, en outre, détruites de façon permanente. Par conséquent, nous soulignons que les moratoires pour arrêter les essais nucléaires ne remplacent pas une obligation juridiquement contraignante», a déclaré l'envoyé iranien.

Il a, quant à lui, salué l'entrée en vigueur du Traité sur l'interdiction des armes nucléaires qui est entré en vigueur en janvier, qualifiant ce développement de pas dans la direction de la non-prolifération et du désarmement nucléaires.

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha