10 sept. 2021, 00:23
Journalist ID: 2395
Code d'info: 84465899
0 Persons
Guterres a remercié l’Iran pour son hospitalité dans l'accueil des réfugiés afghans

Téhéran (IRNA)- Le ministre iranien des Affaires étrangères s'est entretenu avec le secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres, des développements régionaux et internationaux, y compris la situation en Afghanistan et les perspectives de futurs pourparlers sur la relance de l'accord nucléaire iranien à Vienne.

Au cours de la conversation, Amir-Abdollahian a déclaré à Guterres que la République islamique s'est engagée dans les pourparlers en tant qu'outil de diplomatie. «Malheureusement, les Américains ont été pris dans une erreur de calcul en raison de la poursuite de leurs sanctions illégales [contre l'Iran] et pensent qu'ils peuvent les utiliser comme monnaie d'échange dans les pourparlers [nucléaires]», a déclaré le plus haut diplomate iranien.

« Les parties aux négociations doivent arriver à Vienne équipées d'une compréhension réaliste et prêter une attention sérieuse aux droits et intérêts de la nation iranienne. À notre avis, seules sont acceptables les négociations qui conduisent à des résultats tangibles », a déclaré Amir-Abdollahian.

Il s'est déclaré préoccupé par les mouvements terroristes en Afghanistan et dans la région et a dénoncé l'utilisation du terrorisme comme outil par certaines puissances, le décrivant comme le principal obstacle à la paix, la stabilité et le calme dans la région.

Le haut diplomate iranien a exprimé la volonté de la République islamique de coopérer avec le secrétaire général de l'ONU afin de résoudre politiquement la situation en Afghanistan dans la continuité des réunions entre les pays voisins de l'Afghanistan, l'ONU jouant un rôle dans le processus.

Les deux parties ont également souligné la nécessité de former un gouvernement inclusif dans lequel toutes les ethnies afghanes jouent un rôle, affirmant que la guerre et la violence ne doivent pas prévaloir en Afghanistan.

Pour sa part, Guterres a remercié la République islamique pour son hospitalité dans l'accueil des réfugiés afghans et a souligné qu'il était déterminé à soutenir les efforts de l'Iran dans l'accueil des réfugiés. Il a également décrit l'ONU comme un partisan du dialogue et de l'accord, appelant à la reprise des pourparlers de Vienne.

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha