Pétrochimie : une croissance de 2 % de la part de l'Iran dans le commerce moyen-oriental

Téhéran - IRNA - Le directeur de la planification et du développement de la Société nationale de pétrochimie, Hassan Abbas Zadeh, a déclaré : « La part de l'Iran dans le commerce des produits pétrochimiques au Moyen-Orient en 2019 était de 20,2 %. Ce chiffre atteint au début 2020, 22,1 %, ce qui indique une croissance de 2 %. »

Notant qu'il existe différents indicateurs pour mesurer l'état de la production pétrochimique dans le monde, Hassan Abbaszadeh a déclaré dans une interview accordée aujourd'hui vendredi  10 septembre au journaliste économique d'IRNA : « En termes de capacité de production en 2019, l'Iran détenait 2,5% de la production pétrochimique mondiale.

 Cette part est passée à 2,7% au premier trimestre 2020 avec l'utilisation des plans de second saut de l'industrie pétrochimique. La part de l'Iran dans la capacité de production pétrochimique mondiale augmente tandis que la plupart des pays s'efforcent d'améliorer leur capacité. »

Il a ajouté : « La part de cette augmentation de capacité au Moyen-Orient concerne plus que toute autre pays l’Iran.

«  Au Moyen-Orient, alors qu'en 2019, l'Iran détenait 24,9 % de la capacité pétrochimique de la région, au premier trimestre de l’année dernière, ce chiffre a atteint 26,5% », a-t-il encore fait savoir.

Il a souligné : L'Iran avec une capacité actuelle de production de 30 millions de tonnes de produits de base pétrochimiques tels que le méthanol, les oléfines, l'ammoniac, les aromatiques, etc. se trouve au  deuxième rang de production après l'Arabie saoudite au Moyen-Orient.

Mais avec la mise en œuvre des projets pétrochimiques en cours d'ici mars 2026, cette capacité atteindra 57 millions de tonnes par an pour l'Iran, et on s’attend à ce que l’Iran puisse se classer le premier au Moyen-Orient devant l'Arabie saoudite avec une capacité de production de 48 millions de tonnes.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha