Accord entre l'Iran et l’AIEA pour la mise en service des équipements de surveillance et remplacer des cartes mémoire

Téhéran (IRNA) - L'Iran et l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) ont convenu de permettre une mise en service des équipements de surveillance et d'insérer de nouvelles cartes mémoire dans les caméras de surveillance, fixées dans les sites nucléaires iraniens.

Selon le correspondant politique de l’IRNA, une déclaration conjointe de Mohammad Eslami, vice-président et chef de l'Organisation de l'énergie atomique de la République islamique d'Iran, et de Rafael Grossi, directeur général de l'Agence viennoise, a été émise à l’issue de leur rencontre ce dimanche 12 septembre à Téhéran.

Les deux parties ont réitéré à cette occasion l’esprit de coopération, la confiance mutuelle et l’examen des sujets importants dans une ambiance constructive et purement technique, peut-on lire dans le texte. 

Les deux parties ont également décidé de poursuivre les rencontres bilatérales à des niveaux essentiels. 

« Les inspecteurs de l’AIEA seront autorisés à procéder aux maintenances des équipements de supervision et à remplacer les cartes mémoires de ces équipements qui seront maintenus en Iran sous le scellement conjoint. La manière et le calendrier de ce projet seront déterminés par les deux parties », ajoute la déclaration.

Les modalités et la date de cette action ont également été convenues entre les deux parties.

À cet égard, le vice-président et chef de l'Organisation nationale de l'énergie atomique d'Iran (OEIA) rencontrera le directeur général de l’AIEA, Rafael Grossi, en marge de la Conférence générale de l'AIEA.

Pour sa part, le directeur général se rendra prochainement à Téhéran pour tenir des consultations de haut niveau avec le gouvernement de la République islamique d'Iran dans le but de renforcer la coopération entre l'Iran et l'AIEA dans divers domaines et de discuter des questions actuelles d'intérêt mutuel.

Rafael Grossi, directeur général de l'AIEA, s'est rendu à Téhéran hier soir 11 septembre et a rencontré ce matin Mohammad Eslami, président de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique d'Iran.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha