L’Iran appelle à l'expulsion « immédiate » des groupes terroristes d'Irak

Téhéran - IRNA - Le secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale de la République islamique d’Iran (RII), Ali Shamkhani, a qualifié de « sujet de préoccupation » les agissements croissants de groupes terroristes actifs dans la région du Kurdistan irakien qui représentent une menace pour la sécurité des frontières des deux pays. Il a souligné la nécessité du « désarmement immédiat » et de l’ « expulsion » de ces terroristes d’Irak.

Selon un rapport de l’IRNA depuis le secrétariat du Conseil suprême de la sécurité nationale dimanche 12 septembre, l'amiral Ali Shamkhani a rencontré le premier ministre irakien Mustafa al-Kazemi en visite à Téhéran, et a salué l'initiative du gouvernement irakien de tenir un sommet à Bagdad.

« Se concentrer sur les efforts conjoints et la convergence des pays de la région sans la présence de pays extrarégionaux devrait être à l'ordre du jour permanent des pays de la région », a-t-il insisté.

Le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale de la RII a qualifié les agissements croissants de groupes terroristes actifs dans la région du Kurdistan irakien de « sujet de préoccupation ».

« Cers terroristes représentent une menace pour la sécurité des frontières des deux pays », a-t-il prévenu avant de souligner la nécessité du désarmement immédiat et de l’expulsion des terroristes d'Irak. »

Se référant à la coopération de certains pays compromettants de la région avec le régime sioniste, Shamkhani a déclaré : « De telles mesures prises dans le cadre de la nouvelle doctrine de sécurité nationale américaine dans la région non seulement ne contribuent pas à créer la sécurité et la stabilité, mais encore y sèment la crise et l’insécurité. »

Il a noté : « 20 ans d'occupation catastrophique de l'Afghanistan par les États-Unis ont prouvé que la présence et l'intervention des États-Unis dans la région, ne peuvent apporter que de l'instabilité et de l'insécurité et ne peuvent qu'infliger de grands dégâts matériels, humains et psychologiques aux habitants de la région. »

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha