L'Iran et le Kazakhstan ont un grand potentiel pour cimenter des liens économiques stratégiques (Raïssi)

Téhéran (IRNA)- L'Iran et le Kazakhstan ont des capacités économiques diverses et nombreuses pour améliorer le niveau des interactions et de la coopération conjointes ; et des groupes de travail conjoints peuvent identifier et exploiter ces capacités sous forme de relations stratégiques dans différents secteurs, a souligné le président Raïssi.

S'exprimant lors d'une réunion avec le président kazakh Kassym Tokayev vendredi matin au deuxième jour de sa visite au Tadjikistan, Seyyed Ebrahim Raïssi a décrit les développements en Afghanistan comme un problème commun à tous les pays de la région, déclarant : «Les problèmes de l'Afghanistan ne peuvent être résolus que par la formation d'un gouvernement global avec la participation de tous les groupes qui peuvent apporter la paix et la stabilité dans le pays loin de l'ingérence des pays étrangers dans les affaires de l'Afghanistan».

«L'Iran cherche à résoudre le problème nucléaire par le dialogue. Bien sûr, comme indiqué précédemment, nous ne voulons pas de négociation pour négociation, mais nous recherchons des négociations qui conduisent à résoudre les problèmes et à produire des résultats», a réitéré le président iranien.

Pour sa part, le président du Kazakhstan a déclaré que son pays était intéressé à renforcer ses relations et interactions avec la République islamique d'Iran, en particulier dans le domaine économique, ajoutant «Les lignes de transit avec Chabahar comme centre peuvent être les lignes de développement des relations économiques entre l'Iran et les pays d'Asie centrale».

Le Kazakhstan partage pleinement les vues de la République islamique d'Iran et considère la formation d'un gouvernement inclusif avec la participation de tous les groupes comme le seul moyen de résoudre les problèmes de l'Afghanistan, a conclu Kassym Tokayev.

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha