17 sept. 2021, 16:50
Journalist ID: 2395
Code d'info: 84474094
0 Persons
L'OCS peut devenir un moteur en faveur du multilatéralisme mondial (Raïssi)

Téhéran (IRNA)- Le président iranien Ebrahim Raïssi a décrit vendredi l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) comme une force motrice possible pour l'établissement du multilatéralisme entre les États du monde.

S’exprimant lors du 21e sommet de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS), le président Raïssi a déclaré que le monde d'aujourd'hui était entré dans une nouvelle ère, où l'hégémonie et l'unilatéralisme sont en déclin. «L'ordre international évolue vers le multilatéralisme et la redistribution du pouvoir en faveur d'États indépendants», a-t-il déclaré.

Raïssi a qualifié les puissances hégémoniques ainsi que le terrorisme, l'extrémisme et le séparatisme de menaces immédiates à la paix et à la sécurité mondiales, ciblant de nombreux pays, en particulier les membres et partenaires de l'OCS. «Maintenir et renforcer la paix dans cette vaste zone n'est pas un choix mais une nécessité», a déclaré le président iranien.

L'Organisation de coopération de Shanghai, a déclaré Raïssi, et son esprit de confiance mutuelle, d'intérêts communs, d'égalité, de consultation mutuelle, de respect de la diversité culturelle et de développement commun sont des outils clés pour maintenir la paix au 21e siècle. «J'espère que l'Organisation de coopération de Shanghai, qui a réussi à acquérir une position régionale et internationale de premier plan en peu de temps, poursuivra sa croissance», a-t-il déclaré.

Raïssi a qualifié le développement culturel de premier programme de coopération entre les pays civilisés.

Le développement culturel, a-t-il déclaré, «est une partie importante du trésor culturel et spirituel du monde en Asie, et l'Asie a été le berceau de la civilisation humaine et son cœur battant en Chine, en Inde, au Tadjikistan et en Iran». La culture et la civilisation asiatiques, a déclaré le président Raïssi, «ont toujours été associées à l'harmonie, la patience, la politesse, le respect mutuel et la bienveillance, et en un mot, la sagesse et la justice».

« Les plus grandes religions abrahamiques se trouvent en Asie », a-t-il déclaré. Raïssi a appelé la spiritualité comme le besoin éternel de l'humanité et le trésor perdu du monde d'aujourd'hui.

« La crise de la spiritualité est le fondement de toutes les crises dans le monde. Les monopoles, la violence et les violations des droits de l'homme sont des manifestations des conséquences du fait de rester à l'écart de la spiritualité ; l'Iran peut jouer un rôle important dans le développement du régionalisme culturel », a-t-il déclaré. Raïssi a évoqué le vaste potentiel de l'Iran en termes de géopolitique, de population, d'énergie, de transport, de main-d'œuvre et, surtout, de spiritualité, de culture et de civilisation, affirmant qu'ils peuvent donner une impulsion significative au renforcement de l'OCS et de l'initiative chinoise "la Ceinture et la Route" (BRI) pour relier l'Asie, l'Europe et au-delà.

Il a également évoqué le rôle crucial de l'Iran dans le renforcement de la connectivité via le Corridor de transport international Nord-Sud, un réseau multimodal de 7 200 km de long de navires, de rails et de routes pour le transport de marchandises entre l'Inde et la Russie et au-delà.

« L'Iran est le lien entre ces trois projets d'infrastructure… Aussi, le grand port de Chabahar en Iran a la capacité de devenir un centre d'échange pour plusieurs membres et pays voisins d'une manière particulière et avec les efforts des membres, se transformer en un symbole de coopération au sein de l'Organisation de coopération de Shanghai.

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha