23 sept. 2021, 14:14
Journalist ID: 2395
Code d'info: 84481522
0 Persons
L'Iran se dit satisfait des «progrès» des pourparlers avec l'Arabie saoudite

Téhéran (IRNA)- Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Saeed Khatibzadeh, a déclaré que l'Iran était satisfait de la manière dont les négociations sur les questions bilatérales se sont déroulées avec l'Arabie saoudite, soulignant que les deux acteurs régionaux ont la capacité d'établir des relations « durables ».

S'adressant jeudi à l'agence de presse IRNA, Khatibzadeh a déclaré que la République islamique avait eu plusieurs séries de pourparlers avec le gouvernement saoudien dans la capitale irakienne, Bagdad, au cours des derniers mois.

« Il y a eu de bonnes discussions sur les questions bilatérales », a-t-il ajouté. « Il y a également eu de très sérieux progrès dans les négociations concernant la sécurité du golfe Persique. » Le porte-parole a ajouté que les pourparlers n'avaient jamais cessé et que des messages avaient été échangés entre les deux parties à un niveau approprié après l'entrée en fonction de l'administration du président iranien Seyyed Ebrahim Raïssi.

«Nous pensons que nous pouvons avoir une relation stable et bonne entre les deux pays importants de la région, c'est-à-dire. L'Iran et l'Arabie saoudite, si le gouvernement du Royaume saoudien prête une attention particulière à un message de la République islamique d'Iran, qui dit que la solution aux problèmes de la région se trouve dans la région elle-même et que nous devons parvenir à un mécanisme régional global.

Mercredi, le roi d'Arabie saoudite Salman bin Abdulaziz Al Saud a exprimé l'espoir que le dialogue direct de Riyad avec Téhéran conduira à l'instauration d'un climat de confiance.

«L'Iran est un pays voisin, et nous espérons que nos premiers entretiens avec lui conduiront à des résultats concrets pour instaurer la confiance (...) fondée sur (...) le respect de la souveraineté et la non-ingérence dans les affaires intérieures», a-t-il déclaré dans un discours vidéo préenregistré à la 76e session de l'Assemblée générale des Nations Unies.

Les délégations iranienne et saoudienne ont jusqu'à présent tenu trois séries de pourparlers à Bagdad. Un quatrième tour a été reporté à un moment qui convient aux deux parties.

L'Arabie saoudite a rompu ses relations diplomatiques avec l'Iran en janvier 2016 après que des manifestants iraniens, enragés par l'exécution saoudienne de l'éminent religieux chiite Cheikh Nimr al-Nimr, ont pris d'assaut son ambassade à Téhéran.

Pendant des années, le royaume a mené une politique étrangère conflictuelle envers la République islamique, mais il a récemment semblé avoir changé de voie.

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha