Le 2e pétrolier iranien transportant du carburant pour le Liban arrive au port syrien de Baniyas

Téhéran (IRNA) - Le Hezbollah libanais a annoncé que le deuxième pétrolier iranien transportant du carburant pour le Liban est arrivé au port syrien de Baniyas.

Selon l’IRNA, le site internet de la résistance libanaise affiliée au Hezbollah a écrit aujourd'hui (vendredi) : « Le deuxième pétrolier iranien transportant du carbourant est arrivé au port de Baniyas en Syrie à 22 heures jeudi soir. »  

A noter que le pétrolier iranien transportant la première cargaison de carburant est arrivé en Syrie jeudi dernier. La cargaison des camions-citernes transportant ce carburant ont été accueilli par le peuple libanais. 

L'effondrement financier au Liban a commencé en 2019 et a atteint un stade de crise le mois dernier, et dans le même temps, de graves pénuries de carburant ont paralysé le Liban au point que les services publics du pays, y compris les hôpitaux, ont été contraints de fermer ou ont réduit leurs heures de travail en raison de la crise du carburant et de l'électricité. 

 Alors que la crise économique et surtout la crise du carburant au Liban s'aggravait, la proposition d'importer de l'essence d'Iran en lires libanaises a été faite par Hassan Nasrallah, secrétaire général du Hezbollah libanais. 

Le chef du Hezbollah a annoncé lundi la semaine dernière que le premier pétrolier transportant des produits pétroliers est arrivé dimanche soir dans le port syrien de Baniyas et que le processus de déchargement de sa cargaison est terminé. 

Il a également annoncé que le deuxième pétrolier iranien arriverait à Baniyas dans les prochains jours. Nasrallah a souligné que toutes les dispositions administratives nécessaires ont été prises pour envoyer le troisième pétrolier transportant de l'essence d'Iran. 

Le secrétaire général du Hezbollah a poursuivi : « Le quatrième pétrolier iranien transportant du carburant sera envoyé à l'occasion de l'hiver et l’envoi des autres pétroliers dépendra de l'approche du nouveau gouvernement et des développements à venir. » 

De nombreux observateurs voient dans le départ des pétroliers iraniens vers le Liban l'ouverture d'un nouvel horizon dans les relations entre les deux pays et le début de l'effondrement de la domination américaine dans la région. 

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha