Le président du Conseil national suisse rencontre le ministre iranien des AE

Téhéran (IRNA) – Lors de son déplacement à Téhéran, le président du Conseil national suisse, Andreas Aebi, a rencontré le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir Abdollahian.

Le président du Conseil national suisse avait précédemment rencontré Mohammad Bagher Ghalibaf, président de l'Assemblée islamique d’Iran, Mohammad Javad Asgari, président de la commission parlementaire de l'agriculture, de l'eau, des ressources naturelles et de l'environnement, et Vahid Jalalzadeh, président du Commission de sécurité nationale et la politique étrangère du Parlement iranien.

Amir Abdollahian, lors de la réunion, a évoqué les bonnes relations entre la République islamique d'Iran et la Fédération de Suisse, qualifiant d'importante la diplomatie parlementaire entre les organes législatifs des deux pays et le rôle des parlements dans le développement global de la coopération.

Amir Abdollahian a également qualifié le déplacement du président du Conseil national suisse d'étape importante pour le développement de la coopération parlementaire entre les deux pays.

Le ministre des Affaires étrangères a en outre expliqué la vision du nouveau gouvernement de la République islamique d'Iran concernant des relations équilibrées avec les pays étrangers et a déclaré que le développement des relations avec la Suisse dans divers domaines est important.

Amir Abdollahian a également évoqué les capacités importantes des relations bilatérales dans les domaines politique, économique et culturel entre l'Iran et la Suisse, affirmant que la coopération entre leurs petites et moyennes entreprises pourrait être renforcée. Il a souligné la nécessité de tenir une commission conjointe pour la coopération Téhéran-Berne.

Le ministre iranien des Affaires étrangères a continué d'aborder certaines questions importantes dans la région, y compris les derniers développements en Afghanistan. Amri Abdollahian a expliqué le point de vue de principe de l'Iran sur la formation d'un gouvernement inclusif en Afghanistan avec la présence de tous les groupes afghans. Il a souligné que faire face aux défis posés par les développements en Afghanistan en ce qui concerne les réfugiés, les stupéfiants et le terrorisme nécessite des efforts internationaux conjoints.

Evoquant le début de la saison froide et l'escalade des conditions difficiles pour le peuple afghan, Amir Abdollahian a souligné la nécessité d'une coopération collective de tous les pays pour gérer la situation en Afghanistan et en particulier l'envoi d'aide humanitaire dans le pays. Le chef de la diplomatie iranienne a ajouté que la République islamique d'Iran est déjà active dans ce domaine.

Le ministre iranien des Affaires étrangères a expliqué le point de vue du gouvernement Raïssi sur la reprise des pourparlers de Vienne, affirmant que l'Iran finaliserait ses conclusions à cet égard dans un proche avenir. Le haut diplomate iranien a dit que dans les entretiens futurs, les actions de l'Iran seront proportionnelles au niveau d'actions des autres parties.

Le président du Conseil national suisse a également déclaré qu'il est heureux de visiter l'Iran en tant que pays jouant un rôle central dans la région. Aebi a qualifié ses rencontres avec le président du parlement iranien et d'autres responsables parlementaires de constructives. Il a ensuite évoqué le rôle de l'Ambassade de Suisse à Téhéran en tant que protectrice des intérêts de certains pays et l'importance de renforcer ce rôle.

Il a également salué le rôle de la République islamique d'Iran dans l'accueil de millions de réfugiés afghans au cours des dernières décennies et l'approche actuelle de Téhéran pour fournir des services au peuple afghan.

Concernant les pourparlers nucléaires, le président du Conseil national suisse a souligné l'intérêt de son pays à jouer un rôle dans le rapprochement des points de vue des parties.

Les derniers développements des pourparlers entre l'Iran et l'Arabie saoudite, ainsi que les développements au Yémen, figuraient parmi les autres sujets abordés par le ministre iranien des Affaires étrangères et le président du Conseil national suisse.

Tags

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha