L'Iran appelle les pays non alignés à désamorcer les menaces d'unilatéralisme

BELGRADE - IRNA - A l’ occasion du 60e anniversaire du Mouvement des non-alignés à Belgrade, le vice-ministre des Affaires étrangères pour la diplomatie économique de la République islamique d'Iran, Mahdi Safari, a déclaré qu'à mesure que les menaces croissantes d'unilatéralisme sur la scène internationale augmentent, les membres des non-alignés ont besoin de renforcer la coopération conjointe pour les neutraliser.

Selon le rapport de l’IRNA mardi 12 octobre, Mahdi Safari, qui a dirigé une délégation à Belgrade le lundi 10 octobre, pour assister au 60e anniversaire du Mouvement des non-alignés, a déclaré lors de la réunion : «Les défis mondiaux de grande envergure auxquels nous sommes confrontés aujourd'hui ont redoublé le besoin d'une action internationale significative ».

Mahdi Safari a ajouté : « Alors que les menaces croissantes posées par l'unilatéralisme sur la scène internationale augmentent, le Mouvement des non-alignés peut améliorer et renforcer la coopération mondiale, manière de prouver que le multilatéralisme n'est plus une option sensée et rationnelle mais la seule réponse pratique possible aux crises mondiales. »

Créé officiellement en septembre 1961 autour d'une conférence à Belgrade (alors capitale de la Yougoslavie), le mouvement des non-alignés regroupe plus d'une centaine d'Etats qui se revendiquent comme n'étant alignés sur aucune grande puissance mondiale.

Le groupe des non-alignés, qui compte également des Etats ayant le statut d'observateur, comme la Russie et la Chine, regroupe près des deux tiers des membres de l'ONU et plus de la moitié de la population mondiale.
 

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha