Israël, « obstacle principal », à la réalisation d'un Moyen-Orient sans armes nucléaires

Téhéran (IRAN)- Le Conseiller de la Mission iranienne auprès des Nations Unies, Heidar-Ali Balouji, a déclaré mercredi, que les armes nucléaires du régime sioniste sont le « principal obstacle » à la réalisation d'un Moyen-Orient exempt d'armes nucléaires.

Le conseiller de la République islamique d'Iran auprès des Nations Unies a brossé mercredi (heure locale) un tableau détaillé sur les positions de Téhéran concernant les armes de destruction massive, l'espace extra-atmosphérique et les armes conventionnelles lors d'une réunion spéciale du Comité de l'Assemblée générale des Nations Unies.

S'adressant à la réunion, Heidar Ali Balouji a déclaré qu'Israël fait partie des principaux importateurs d'armes américaines et les utilise pour semer l'instabilité et l'insécurité dans la région.

Le diplomate iranien a appelé la communauté internationale à faire pression sur Israël pour qu'il adhère au Traité sur la non-prolifération d’armes nucléaires (TNP).

« La République islamique d'Iran appelle une fois de plus la communauté internationale à faire pression sur Israël pour qu'il adhère au traité en tant que membre non nucléaire, qu'il détruise ses armes nucléaires et accepte le contrôle de l'AIEA », a-t-il insisté.

Il a en outre averti que les plans de modernisation des armes nucléaires compromettaient la paix internationale et intensifiaient la course aux armements nucléaires. Israël posséderait jusqu'à 400 ogives nucléaires.

Plus loin dans ses propos, le diplomate mettant en garde contre les armes chimiques le diplomate iranien a indiqué : « Vingt-quatre ans après la mise en œuvre de la Convention sur les armes chimiques, il existe toujours un risque d'utilisation de ces armes, et la destruction des armes chimiques et l'universalité de la Convention n'est pas encore finalisée ».

"Les États-Unis sont le seul pays qui n'a pas encore complètement détruit ses armes chimiques, et nous voulons qu'ils respectent leurs engagements lié à cet impératif dès que possible", a-t-il insisté.

Concernant la Convention sur les armes biologiques, le diplomate iranien a déclaré que l'élaboration d'un protocole de vérification pour cette convention est le moyen le plus important de renforcer le pacte et nous appelons les États-Unis à cesser de s'opposer à la rédaction de ce protocole.

Le membre de la délégation iranienne auprès des Nations Unies a rappelé que la non-application des dispositions de ces deux conventions par Israël est un obstacle à leur universalité et un coup porté à la sécurité de la région.

« Malheureusement, l'atmosphère est de plus en plus armée, et des gouvernements comme les États-Unis ont alloué de gros budgets à cet effet », a déploré le conseiller de la République islamique d'Iran auprès des Nations Unies avant de plaider au nom de la République islamique d'Iran pour l'interdiction des courses aux armements dans l'espace qui doit être réalisée à ses yeux par un « document juridique contraignant ».

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha