L'Iran déclare que l'unité chiite-sunnite est indispensable pour contrer les complots de division des ennemis des musulmans

Téhéran (IRNA)- L'Iran a condamné en tant que crime anti-humain une attaque terroriste perpétrée par des groupes takfiris contre une mosquée chiite de la ville de Kandahar, dans le sud de l'Afghanistan, soulignant le besoin d'unité entre les musulmans chiites et sunnites pour contrer les complots de division des ennemis.

Dans un communiqué publié vendredi, le ministère iranien des Affaires étrangères a mis en garde contre les stratagèmes ennemis pour le monde musulman et a appelé à renforcer l'unité et l'intégrité parmi les musulmans et à éviter la violence et l'extrémisme au nom de l'islam.

Plus de 60 personnes ont été tuées dans trois explosions consécutives qui ont frappé la mosquée Bibi Fatima pendant les prières du vendredi, l'une des plus grandes explosions dans la ville de Kandahar.

Il n'y a eu aucune revendication immédiate de la responsabilité de l'attaque. Des témoins oculaires ont décrit trois terroristes, dont l'un s'est fait exploser à l'entrée de la mosquée et les deux autres ont fait exploser leurs engins à l'intérieur du bâtiment.

Il est survenu juste une semaine après qu'un attentat à la bombe revendiqué par le groupe terroriste Daesh Takfiri a tué plus de 150 personnes et blessé une vingtaine d'autres dans une mosquée chiite de la ville de Kunduz, dans le nord-est du pays.

Certains pensent que les attentats à la bombe sont alignés sur un complot ourdi par les États-Unis pour utiliser Daech pour saper le gouvernement nouvellement établi des talibans en Afghanistan et pour poursuivre sa longue campagne visant à nettoyer ethniquement la communauté minoritaire chiite hazara.

Dans sa déclaration, le ministère iranien des Affaires étrangères a déclaré que l'incident tragique et d'autres événements tristes du passé, y compris l'attaque contre des fidèles à Kunduz, soulignent davantage la nécessité d'adopter des mesures pour protéger les centres religieux chiites et sunnites et d'autres rassemblements en Afghanistan.

Il a exprimé sa confiance dans le fait que le peuple afghan musulman déjouerait les complots des ennemis par la convergence.

L'ambassade d'Iran à Kaboul dénonce l'attentat contre la mosquée de Kandahar

Vendredi, l'ambassade d'Iran à Kaboul a également dénoncé l'attentat terroriste de Kandahar. Dans un communiqué, la mission diplomatique iranienne a présenté ses condoléances aux personnes endeuillées et a espéré une action ferme des autorités talibanes.

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha