15 oct. 2021, 23:56
Journalist ID: 2395
Code d'info: 84505541
0 Persons
Téhéran insiste sur la mise en œuvre d'un plan global de 25 ans avec la Chine

Téhéran (IRNA)- Le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amirabdollahian, lors d'une conversation téléphonique avec son homologue chinois Wang Yi, a souligné la nécessité de mettre en œuvre un programme de coopération global sur 25 ans qui a été signé par l'Iran et la Chine en mars.

Lors d'un appel téléphonique vendredi, le conseiller d'État et ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi et Amir-Abdollahian ont discuté des relations bilatérales, des derniers développements concernant l'accord nucléaire de 2015, officiellement connu sous le nom de Plan d'action global conjoint (JCPOA), et les principales questions régionales et internationales.

En mars, l'Iran et la Chine ont signé un accord stratégique de 25 ans visant à renforcer leur alliance économique et politique de longue date. Il vise à renforcer la coopération économique entre les deux pays et ouvre la voie à la participation de l'Iran à l'initiative «la Ceinture et la Route», un vaste projet d'infrastructure s'étendant de l'Asie de l'Est à l'Europe.

Amir-Abdollahian a également évoqué les entretiens entre le vice-ministre iranien des Affaires étrangères Ali Baqeri-Kani et le chef adjoint de la politique étrangère de l'UE Enrique Mora à Téhéran jeudi et a déclaré la politique définie de la République islamique repose sur la levée effective et totale de toutes les sanctions unilatérales et illégales imposées par les États-Unis.

Il a également critiqué l'inaction des trois signataires européens du JCPOA – la Grande-Bretagne, la France et l'Allemagne – sur les mesures illégales de Washington.

Le haut diplomate iranien a déclaré, comme l'ont confirmé les deux parties, que Téhéran et l'UE ont entamé des pourparlers dans une direction «positive et constructive» et ont convenu de poursuivre les négociations au niveau actuel à Bruxelles au cours des deux prochaines semaines.

Le ministre chinois des Affaires étrangères, pour sa part, a déclaré que son pays était prêt à mettre en œuvre l'accord de partenariat stratégique avec l'Iran, ajoutant que Pékin s'est engagé à coopérer avec Téhéran pour contenir le coronavirus et fournir les vaccins requis en toute quantité et aussi longtemps que demandé.

Yi a déclaré que la Chine poursuivrait sa coopération et ses consultations avec l'Iran à différents niveaux au sein des organisations régionales et internationales alors que les deux pays sont déterminés à étendre leurs relations tous azimuts.

Il s'est félicité de la reprise des négociations entre l'Iran et l'UE sur l'avenir des pourparlers de Vienne pour lever les sanctions anti-iraniennes de Washington ; et a une fois de plus réaffirmé la position de la Chine sur l'importance du retour de toutes les parties au JCPOA à leurs obligations conformément à l'accord.

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha